Avec l’aide financière des gouvernements de Québec et Ottawa, plusieurs partenaires du secteur de l’électrification des transports unissent leurs efforts pour développer un véhicule lourd mu à l’électricité qui répondra aux besoins de l’industrie minière.

Hélène Baril Hélène Baril
La Presse

Un camion Western Star de 40 tonnes sera utilisé pour recevoir les composants électriques et il sera ensuite mis à l’essai par Nouveau Monde Graphite qui aspire à devenir la première mine à ciel ouvert 100 % électrique.

Le véhicule sera équipé du système de motorisation de Dana TM4, la coentreprise formée d’Hydro-Québec et du manufacturier américain Dana. Adria Power Systems développera une infrastructure de recharge à grande puissance pour la batterie dont la conception sera sous la responsabilité de l’Institut du véhicule innovant (IVI). Propulsion Québec et le Centre national de recherche scientifique collaboreront au projet qui pourrait faire avancer l’électrification des véhicules lourds en Amérique du Nord.

Le prototype devrait être mis au travail au printemps 2022 dans une carrière de l’entreprise Fournier et Fils et chez Nouveau Monde Graphite à Saint-Michel-des-Saints.

L’aide gouvernementale totalise 3,5 millions, soit 2 millions d’Ottawa et 1,5 million de Québec.