Sous ses allures bon enfant, Pikmin 3 Deluxe réédité pour la Nintendo Switch est un magnifique jeu d’aventure aux défis bien plus corsés qu’il n’y paraît. Des heures à se casser la tête pour le plaisir.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

Pikmin 3 Deluxe, qui sera mis en vente ce vendredi 30 octobre, est la réédition enrichie de quelques nouvelles missions pour la Nintendo Switch d’un des tout derniers jeux pour la Wii U sorti en 2013. Nous ne connaissions pas cette première version, de sorte que nous avons pu sauter en toute naïveté dans ce jeu surprenant.

Il s’agit, dans tous les sens du terme, d’un extraterrestre, avec une mécanique de jeu tout à fait originale. Vous personnifiez trois personnages, Alph, Brittany et Charlie, qui ont quitté à bord du vaisseau Drake leur planète Koppaï, où la famine sévit. Ils ont identifié la planète PNF-404 comme prometteuse, avec ses fruits abondants, mais leur vaisseau s’écrase à l’atterrissage, dispersant les trois explorateurs dans différents secteurs.

On peut y jouer en solo ou à deux, en mode co-op.

Plantes-soldats

On commence l’aventure dans le mode Histoire avec Alph, mais on est appelé par la suite à prendre le contrôle d’un ou l’autre des petits habitants de Koppaï. Le graphisme est ultracoloré, la musique zen entrecoupée de petits sons enfantins typiques à Nintendo, les « ouïlle » et « aaahhh ! » communs à toutes les langues. Car il faut préciser que les « versions » proposées ne sont en fait que des sous-titres et des menus dans huit langues, dont le français, les personnages parlant un charabia qui sonne comme du japonais.

Alph, d’abord, découvre sur PNF-404 sa première forme de vie intéressante, les Pikmin, des espèces de plantes sur deux pattes qui le suivent. On peut les faire pousser puis les récolter, on les rassemble avec un sifflet et on les envoie en groupes sur des ennemis, des obstacles, des objets ou des fruits qu’ils vont ramener au vaisseau.

L’objectif est d’abord de retrouver ses deux acolytes, de ramasser des fruits et de retrouver la « clé supraluminique » perdue du Drake pour revenir sur Koppaï. On tombe également sur des notes laissées par le capitaine Olimar, qui révèlent des astuces et contiennent certaines clés d’énigme.

En cinq couleurs

Les premières heures semblent presque trop faciles : il suffit de viser et d’envoyer nos Pikmin pour venir à bout de n’importe quoi. Mais peu à peu, le nombre de nos Pikmin augmente et ils ont tendance à s’éparpiller dans la nature. Attention à ne pas les oublier, ils mourront à la nuit tombée, dévorés par d’autres formes de vie sur PNF-404.

Ensuite, certains obstacles ne peuvent être détruits avec les premiers Pikmin dont on dispose, les Rouges dont on découvre qu’ils résistent aux flammes. On disposera ensuite des Jaunes résistants à l’électricité, les Bleus à l’eau, les Noirs durs comme du roc et les Ailés qui peuvent voler.

IMAGE EXTRAITE DU SITE PIKMIN3. NINTENDO. COM

On peut jouer à Pikmin 3 Deluxe en solo ou à deux, en mode co-op local (image ci-haut).

Et c’est là que les choses se corsent. Il faut gérer correctement ses Pikmin pour détruire certains murs, construire des ponts, récolter des fruits tout en les rassemblant constamment. Si la nuit tombe et que certains sont introuvables ou coincés parce que vous n’avez pas complété un passage, ils mourront. Si vous séparez votre groupe entre plusieurs explorateurs, par exemple pour franchir une rivière, certains ne pourront pas rentrer au vaisseau. Nous avons ainsi eu une journée particulièrement catastrophique, perdant les trois quarts de nos Pikmin sans récolter de nourriture, avec des réserves à zéro.

Mais comme on est dans l’univers Nintendo, où on ne veut pas faire trop de peine au joueur, on peut reprendre l’aventure à partir de n’importe quel jour passé d’exploration et effacer une journée qui a mal tourné.

Au-delà des stratégies pour passer d’une section à l’autre en gérant correctement sa troupe de Pikmin, on rencontre six superméchants – très payants une fois battus – et de petits adversaires aux vagues formes d’insectes protégeant généralement des graines ou des matériaux. Le jeu se termine quand on a mis la main sur la clé supraluminique, sauvé le capitaine Olimar et découvert les 64 fruits disponibles, qui seront transformés en jus et ramenés sur Koppaï.

Le verdict

Pikmin 3 Deluxe est un jeu prenant, graphiquement superbe et dans lequel on ne voit pas les heures passer. Il vous obligera à vous creuser le ciboulot, à vous repérer constamment et à gérer correctement vos Pikmin tout en gardant un œil sur l’avancement de la journée pour ne pas être pris dehors à la nuit tombée. La mécanique de jeu, surprenante, n’est pas parfaite : nous avons trouvé difficile de nous orienter dans ce labyrinthe de paysages extraterrestres, même si les indications sont nombreuses. Le système de visée est capricieux et les Pikmin ne tombent pas toujours au bon endroit. Et il est un peu décevant qu’on n’ait pas pris la peine d’enregistrer de vrais dialogues dans les huit langues annoncées, plutôt que de servir des sous-titres. Mais ça, c’est un choix que fait Nintendo dans presque tous ses titres maison.

IMAGE FOURNIE PAR NINTENDO

Pikmin 3 Deluxe est un jeu prenant, dans lequel on ne voit pas les heures passer et qui vous obligera à vous creuser le ciboulot, à vous repérer constamment et à gérer correctement vos Pikmin tout en gardant un œil sur l’avancement de la journée pour ne pas être pris dehors à la nuit tombée.

Pikmin 3 Deluxe

Pour Nintendo Switch
Date de lancement : 30 octobre 2020
Genre : aventure, action, stratégie, multijoueur
Développeur et éditeur : Nintendo
Prix : 79,99 $

Note : 4 sur 5