Le nouveau routeur de Linksys, le MR7350, offre le tout dernier cri en matière d’internet, avec le WiFi 6 et une intégration à un réseau maillé, à un prix abordable. Mais il n’y a pas de miracle : il est moins performant que ses concurrents plus coûteux.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Rien ne distingue à première vue le routeur MR7350 de Linksys d’un appareil conçu pour fonctionner seul. Deux antennes, quatre entrées Ethernet Gigabit à l’arrière et une prise USB 3.0 pour y brancher un disque dur portatif ensuite accessible sur le réseau.

Mais il s’agit d’abord d’un routeur utilisant le nouveau standard WiFi 6, capable en théorie d’envoyer jusqu’à 10 Gb/s de données et de mieux gérer plusieurs appareils à la fois, avec la technologie dite MU-MIMO. Mais comme il s’agit ici d’un routeur abordable, sa capacité est en fait de 1,8 Gb/s – 547 Mb/sur la bande 2,4 GHz et 1201 Mb/s sur les 5 GHz –, envoyés sur des faisceaux distincts avec ses deux antennes. Il peut gérer jusqu’à 25 appareils, ce qui devrait convenir à l’écrasante majorité des utilisateurs.

Il peut couvrir, à lui seul, 158 mètres carrés. Mais il réserve une deuxième surprise : on peut le combiner avec d’autres routeurs de Linksys, les Velop vendus 110 $ pièce, pour former un réseau maillé couvrant quelques centaines de mètres carrés supplémentaires.

La configuration est très simple, à partir de l’application mobile Linksys qui repère et connecte les « nœuds », les Velop, au routeur principal. Premier test passé avec succès, nous n’avons subi aucun bogue pour tisser notre réseau.

Les réseaux maillés sont la façon la plus stable d’augmenter la portée d’un réseau, meilleure que les prolongateurs de réseau. Nous avons pu connecter le MR7350 avec deux Velop fournis par Linksys et avons obtenu un signal à pleine puissance sur les trois niveaux de la maison.

Les tests de vitesse ont été convaincants. Branchés directement sur le MR7350, nos appareils obtenaient la vitesse maximale de notre réseau, autour de 133 Mb/s. Quand ils passaient par un des Velop secondaires, la vitesse était légèrement inférieure, soit de 125 à 128 Mb/s.

On peut configurer l’ensemble du réseau à partir de l’application Linksys, notamment établir un contrôle parental avec les heures de coucher, désigner des appareils prioritaires et assigner des adresses IP fixes. En règle générale – voir plus loin pour les anicroches –, nous avons obtenu un signal suffisant et stable.

Dans la catégorie des « plus », notons que le MR7350 est discret pour un routeur classique, avec une surface de 20,49 sur 14,98 cm et une épaisseur de 13,41 cm, pour un poids de 700 grammes. Il utilise un processeur à quatre cœurs de 1,2 GHz et une mémoire RAM de 512 Mo, ce qui est dans la norme pour cette catégorie de prix.

On aime moins

Peut-être avons-nous un peu trop demandé à ce modèle de base, avec nos 47 appareils connectés à l’internet – au moment d’écrire ces lignes –, ce qui dépasse les promesses du fabricant. Toujours est-il que nos petites assistantes hyperbranchées se sont plaintes trois ou quatre fois de connexions capricieuses, de vidéos YouTube qui tardent à se télécharger et de connexions à TikTok instables. Honnêtement, nous n’avons rien remarqué de tel, nos vidéoconférences se sont bien déroulées et les téléchargements de jeux vidéo ont été rapides, mais nous sommes moins impitoyables et constants sur l’internet que deux petites filles de 10 et 12 ans.

Les innombrables diodes qui équipent les appareils électroniques sont presque devenues une croisade, mais Linksys fait la sourde oreille à ce sujet. Malgré les nombreuses demandes d’utilisateurs, impossible de forcer les Velop à éteindre leur agaçante lumière bleue à certaines heures. Et comme ces « nœuds » se retrouvent presque inévitablement dans une chambre à coucher, il faut les recouvrir d’un collant. Plutôt broche à foin, comme solution.

On aimait bien les fonctions Linksys Aware, qui permettaient d’utiliser les Velop comme détecteurs de mouvement pour 2,99 $ par mois, ou Linksys Shield, un mur pare-feu doublé d’un antivirus pour 4,99 $ par mois. Malheureusement, aucun n’est compatible avec le MR7350.

On achète ?

Le MR7350 est un bon routeur à prix abordable, un achat initial intéressant dont la portée peut être augmentée par des routeurs secondaires Velop et offrir une bonne couverture WiFi dans toute la maison. La stabilité du réseau maillé qu’il établit avec ses cousins Velop est convaincante.

Ne faites pas l’erreur de lui en demander trop avec plus d’appareils que ce que recommande le fabricant, soit 25. Ce n’est pas non plus le routeur idéal pour une famille hyperactive sur l’internet, des dents vont grincer. Il rend de fiers services pour son prix, c’est un constat indéniable.

MR7350
Fabricant : Linksys
Prix : 199,99 $
Note : 3,5 sur 5