Un brasseur adepte des jeux vidéo, des développeurs « excellents buveurs de bière », résume Philippe Morin, cofondateur et concepteur de jeu au studio indépendant Red Barrels.

Karim Benessaieh
Karim Benessaieh La Presse

Le résultat de cette rencontre : une bière en hommage au jeu d’horreur Outlast, dont les deux épisodes cumulent 20 millions de téléchargements. L’Adeptus Tenebris, brassée par Le Trou du diable, est une stout impériale extra-forte à 11 % d’alcool, offerte à partir du 21 octobre. « On fait des jeux sans compromis, on voulait une bière sans compromis, explique M. Morin en riant. Ce n’est pas nécessairement une grosse occasion de faire de l’argent. On va appeler ça une activité parascolaire où on se fait du fun. » Le troisième épisode, The Outlast Trials, sortira en 2021.

> Trouvez les points de vente

Livres numériques

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Les ventes globales de livres numériques ont connu un boom en 2020.

La pandémie a eu un effet bœuf sur la popularité des livres numériques, a-t-on constaté chez De Marque, un des principaux distributeurs mondiaux établi à Québec. On rapporte une hausse de 35 % des ventes globales en 2020 par rapport à l’année précédente pour les quelque 1,4 million de titres du catalogue. Même tendance du côté des emprunts numériques dans les bibliothèques publiques, dont la plateforme a été développée par De Marque. Et qu’ont lu les Québécois ? Selon les statistiques fournies à La Presse, il s’agissait d’auteurs québécois dans 70 % des cas, et 75 % ont été écrits par des femmes. La catégorie la plus populaire : les romans en tous genres, qui représentent 67 % des emprunts.

Consultez le site de De Marque

Robinet intelligent

PHOTO FOURNIE PAR MOEN

Le Smart Faucet de Moen peut être connecté à Alexa ou à l’assistant Google par WiFi.

Un robinet de cuisine qui obéit aux commandes vocales ? L’idée semble risible, mais une petite présentation privée cette semaine par Moen nous a séduit. Connecté à Alexa ou à l’assistant Google par WiFi, avec une pile d’une autonomie de deux ans, le Smart Faucet lancé au début de 2020 peut vous donner précisément un volume d’eau, d’une cuillère à soupe jusqu’à 56 litres. On peut également lui commander une température précise en degrés Celsius ou Fahrenheit, ou un lavage des mains. « Un des gros avantages, surtout ces temps-ci, c’est que vous n’avez même pas à toucher le robinet », précise Andrea Maher, directrice, marque et marketing, chez Moen. Son gros défaut : un coût prohibitif de 650 $. Mais quel gadget !

> Consultez le site de Moen (en anglais)