(San Francisco) Le Grand Confinement a permis à l’éditeur américain de jeux vidéo Electronic Arts (EA), qui produit notamment les populaires jeux de soccer FIFA ou de simulation Les Sims, de réaliser des résultats meilleurs qu’attendu entre avril et juin.

Agence France-Presse

EA a réalisé un chiffre d’affaires de près de 1,5 milliard de dollars au premier trimestre de son exercice décalé, une hausse de 20,6 % par rapport à la même période l’an passé. Les marchés misaient sur 1,05 milliard.

Une large partie de la planète a été confinée ces derniers mois, avec des sorties très réduites, et en a profité pour jouer aux jeux vidéo.

« Il s’agit d’un premier trimestre à la croissance sans précédent pour notre activité », a salué le PDG du groupe Andrew Wilson, cité dans un communiqué.

« L’engagement des joueurs au cours du premier trimestre a été exceptionnellement élevé et bien au-dessus de nos prévisions », a souligné le responsable financier Blake Jorgensen.

Les réservations numériques (le montant de produits transmis de façon numérique, l’indicateur privilégié du secteur) ont presque doublé par rapport au premier trimestre 2019, pour atteindre 1,39 milliard de dollars.

Le bénéfice net s’établit à 365 millions de dollars sur le trimestre, bien supérieur aux 270 millions attendus par EA.

C’est toutefois en nette baisse par rapport au 1,4 milliard enregistré l’an passé, mais ce bénéfice avait été gonflé par un remboursement d’impôts ponctuel.

Ajusté par action, il s’établit à 1,25 dollar.  

Pour l’année 2021, EA, qui produit également Madden NFL 20, Star Wars, ou encore Apex Legends, table sur un chiffre d’affaires de 5,6 milliards de dollars, un bénéfice net de 869 millions et un bénéfice par action ajusté de 2,97 dollars.

Les réservations numériques sont attendues à 5,9 milliards de dollars.

Deux sorties importantes sont attendues dans les prochains mois et devraient soutenir la croissance : Madden NFL 21 le 28 août, et FIFA 21 le 9 octobre.

Wall Street saluait ces résultats, et l’action grimpait de 0,48 % vers 17 h 11, dans les échanges après-Bourse.