Peu efficaces, instables, les prolongateurs de réseau WiFi n’ont généralement pas très bonne réputation. Nous avons dû revoir notre opinion avec le RE650 de TP-Link, un volumineux gadget qui fait un travail de qualité, à un prix en conséquence.

Karim Benessaieh Karim Benessaieh
La Presse

On aime

Le RE650 n’est pas tout à fait une nouveauté : il a été lancé il y a déjà deux ans par TP-Link dans sa version originale, qui a été légèrement améliorée depuis. Mais avec l’arrivée du beau temps et l’explosion de l’utilisation de l’internet depuis trois mois, nous trouvions le moment propice pour enfin le mettre à l’essai.

Ce prolongateur de réseau WiFi (un extender en anglais) est beaucoup plus gros que ses concurrents et a la mission, comme son nom l’indique, d’augmenter la portée de votre routeur. Il est bardé de quatre antennes qui transmettent chacune un faisceau de données distinct, ce qu’on appelle MU-MIMO, lui permettant de répondre à la demande des appareils de façon plus attentive.

Son installation est un charme, avec l’application Tether qui le détecte et vous guide pas à pas pour le configurer et déterminer le bon endroit où le placer. Il est compatible avec tous les routeurs, assure TP-Link. Vous pouvez garder le même nom de réseau WiFi ou le changer, et il relance aussi bien le WiFi sur 2,4 GHz que 5 GHz.

On peut connecter le RE650 au routeur principal par WiFi, ce qui est la norme, mais on peut également le brancher avec son entrée Ethernet. Cette entrée peut également fournir l’internet à un appareil câblé.

Une fois installé, un grand cercle lumineux sur le devant indique que la connexion du RE650 est bonne ou mauvaise, et deux diodes scintillent en bleu pour confirmer le message pour chacune des fréquences. Si ces lumières vous agressent, un petit bouton sur le côté droit permet de les éteindre.

Assez de présentations, passons aux tests. Nous les avons effectués en deux temps, en commençant par un chalet à la connexion internet cellulaire médiocre, un gros 2 Mb/s à proximité du routeur, uniquement en 2,4 GHz.

En nous éloignant du routeur d’une trentaine de mètres pour aller au bord du feu, on tombe à 0,68 Mb/s. Avec le RE650 à mi-chemin, miracle ! La vitesse a augmenté de 150 % pour atteindre 1,71 Mb/s.

SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

À la campagne, à 40 m du routeur sans le prolongateur (en haut) et avec le RE650 (en bas)

Retour à Montréal pour le deuxième test, avec une vraie connexion internet haute vitesse à 120 Mb/s. Cette fois, nous avons voulu vérifier la capacité du RE650 à nous donner un bon signal internet jusque dans le fond de la cour, à une cinquantaine de mètres du routeur principal. Ce dernier arrive à cette distance à donner tout seul une vitesse de 34 Mb/s, uniquement dans la fréquence 2,4 GHz. Le 5 GHz, capable de donner de meilleures vitesses, se rend difficilement à cette distance.

Avec le RE650 à mi-chemin ? C’est là que ça devient intéressant. Il a eu une performance médiocre sur le réseau WiFi à 2,4 GHz, avec une vitesse de 32,5 Mb/s. Mais notre réseau 5 GHz est devenu disponible pour la première fois à cette distance et nous a donné une magnifique vitesse de 115 Mb/s grâce au prolongateur.

SAISIE D’ÉCRAN LA PRESSE

En ville, à 50 m du routeur sur la fréquence 2,4 GHz, sans le prolongateur (en haut) ; sur la fréquence 2,4 GHz avec le RE650 (au milieu) ; et sur la fréquence 5 GHz avec le RE650 (en bas)

Pour tester sa stabilité, nous l’avons laissé branché deux semaines à l’intérieur. Nous ne l’avons jamais pris en flagrant délit de problème de réseau. Impossible de se prononcer sur sa stabilité à plus long terme, mais il semble plus fiable que les autres prolongateurs que nous avons essayés.

On aime moins

Le RE650 est gros, peu discret, et il va prendre toute la place sur la prise ou la barre d’alimentation sur laquelle il va être branché.

À 139,99 $, il est coûteux, près du triple du prix des prolongateurs les moins chers, et presque le prix d’un bon routeur. Mais bon, nous n’avons jamais trouvé un prolongateur réellement efficace et stable à 40 $.

Un conseil gratuit aux designers : puisqu’on veut souvent augmenter la portée du réseau WiFi pour y avoir accès hors de la maison, il serait intéressant de concevoir un prolongateur résistant aux intempéries. Ce n’est bien sûr pas le cas du RE650.

On achète ?

Si votre maison comporte des sections où le WiFi est faible, ou que vous avez besoin d’étendre la portée de votre routeur pour écouter de la musique dans la cour, connecter votre voiture ou avoir de l’internet dans le garage, le RE650 réglera sans doute le problème.

Mais à ce prix, assurez-vous d’abord que votre routeur n’est pas tout simplement mal placé ou trop vieux.

RE650
Fabricant : TP-Link
Prix : 139,99 $
Note : 4,5 sur 5