(San Francisco) Sony continue de distiller au compte-gouttes les informations sur sa nouvelle console PlayStation 5, dont le lancement est attendu d’ici la fin de l’année, sans qu’on sache pour l’instant à quelle date ni à quel prix.

Agence France-Presse

Après avoir passé les bandes-annonces d’environ 25 jeux conçus spécialement pour la nouvelle console, le géant japonais a montré pour la première fois la PS5, tout en courbes blanches et noires.

Les joueurs pourront aussi investir dans des écouteurs avec l’audio en 3D ou dans une caméra qui permet de se filmer en train de jouer (pour se diffuser en direct sur les plateformes adéquates).

L’évènement marketing a été diffusé jeudi en ligne et en direct, pour cause de pandémie.

Il avait été reporté d’une semaine pour ne pas distraire l’attention du public des manifestations contre le racisme qui battaient leur plein aux États-Unis.

PlayStation a ouvert sa présentation sur le très attendu Grand Theft Auto 5, qui doit sortir au second semestre 2021. La franchise s’est écoulée à 130 millions d’exemplaires jusqu’à présent.

La nouvelle console permettra aussi de renouer avec la franchise Gran Turismo, dans sa 7e édition, ainsi qu’avec Horizon (Horizon II, Forbidden West).

Pour les admirateurs de superhéros, Marvel’s Spider-Man Miles Morales doit sortir pendant la saison des Fêtes.

Entre la fin 2020 et 2021, les joueurs auront donc l’embarras du choix, qu’ils veuillent sauver le monde, gagner des courses de voitures ou exterminer des monstres.

PlayStation a promis des jeux de tirs (Deathloop), de simulation sportive (NBA 2K21), des aventures de science-fiction, avec des héros plus vrais que nature, souvent féminins, ou totalement fantaisistes, notamment dans les jeux destinés aux enfants, sans oublier des chats (Stray).

La sortie des nouvelles consoles de Sony et de Microsoft est très attendue par les fans, la génération précédente datant de 2013 (PS4 et XBox One).

Début mai, Microsoft a aussi levé le voile sur de nouveaux jeux vidéo pour la future Xbox Series X, avec de nouvelles versions d’Assasin’s Creed, du français Ubisoft, et de Madden, la série de jeux de simulation de football d’Electronic Arts.

Nintendo, de son côté, a vendu ses Switch comme des petits pains à la faveur du Grand Confinement.

Aux États-Unis, le marché des jeux vidéo a d’ailleurs établi de nouveaux records en avril, toutes marques confondues.