Source ID:; App Source:

Les PAPE au point mort à Toronto

La Presse Canadienne
Toronto

Le marché des premiers appels publics à l'épargne (PAPE) a été au point mort à la Bourse de Toronto au cours des trois premiers mois de 2009, alors qu'aucune inscription à la cote n'a été rapportée pour un troisième trimestre consécutif.

Il n'est cependant pas inhabituel que l'activité des PAPE soit minimale lors des mois de janvier, février et mars, indique PricewaterhouseCoopers dans son rapport trimestriel.

Seulement trois premiers appels publics à l'épargne avaient eu lieu à la Bourse de Toronto durant les trois premiers mois de 2008, pour une valeur totale de 113 millions $, et cinq avaient été rapportées au terme du premier trimestre de 2007, d'une valeur totalisant 191 millions $.

Néanmoins, PricewaterhouseCoopers affirme que les neuf mois de suite sans PAPE à la principale bourse canadienne reflètent parmi les investisseurs une méfiance ne donnant aucun signe d'essoufflement.

L'activité a également été au ralenti à la Bourse de croissance TSXV, où trois PAPE ont été enregistrés au cours des trois premiers mois de l'année, pour une valeur totalisant 2,5 millions $, comparativement à 14 PAPE, d'une valeur totale de 30,7 millions $, lors du trimestre équivalent il y a un an. En 2007, le même nombre d'inscriptions à la cote de cette place boursière avait généré 91,2 millions $ de capitaux.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer