(New York) L’action du conglomérat américain General Electric (GE) baissait mardi matin à Wall Street après avoir fait part d’un chiffre d’affaires et d’un bénéfice sous les attentes au quatrième trimestre 2021.

Publié le 25 janvier
Agence France-Presse

L’action de GE reculait d’un peu plus de 2 % dans les échanges électroniques précédant l’ouverture de la Bourse new-yorkaise.

D’octobre à décembre, le groupe de Boston a dégagé des revenus de 20,3 milliards de dollars, moins que les 21,5 milliards anticipés par le marché.

Le flux de liquidités tirées de ses activités industrielles s’est établi à 3,8 milliards de dollars, soit 545 millions de dollars de moins qu’au dernier trimestre 2020.

Quant au bénéfice par action, hors éléments exceptionnels, il est ressorti à 82 cents, moins que les 87 cents prévus par les analystes.

GE s’est en revanche montré optimiste pour 2022, s’attendant à un profit par action compris entre 2,80 dollars et 3,50 dollars, là où il a atteint 1,71 dollar sur l’ensemble de l’année 2021.

L’entreprise espère un flux de liquidités dans une fourchette de 5,5 milliards à 6,5 milliards de dollars, contre 2,6 milliards l’an dernier.

GE a annoncé en novembre sa prochaine scission en trois entités distinctes, spécialisées dans l’aéronautique, la santé et l’énergie (énergies renouvelables et turbines), ces trois cœurs d’activité.

« Alors que nous posons les bases de la création de trois entreprises indépendantes tournées vers des besoins mondiaux critiques, nous sommes encouragés par le soutien de nos clients, de nos employés et de nos investisseurs », a déclaré le patron de GE, Larry Culp, cité dans un communiqué.