L’entreprise québécoise de lunetterie Vision New Look poursuit ses ambitions de croissance aux États-Unis avec l’acquisition de Luxury Optical Holdings, une entreprise basée à New York qui gère 34 boutiques d’optique dite « de luxe » dans les quartiers aisés des principales villes américaines.

Publié le 1er déc. 2021
Martin Vallières
Martin Vallières La Presse

Luxury Optical opère aussi son propre atelier de conception et de fabrication de lunettes en matériaux de haute valeur en collaboration avec des manufacturiers spécialisés en Allemagne, au Japon et en France.

Avec cette acquisition, Vision New Look prévoit doubler la taille de son empreinte commerciale encore jeune au sud de la frontière. Hormis le « partenariat stratégique » établi en septembre avec l’Américaine Black Optical, il s’agit aussi de la première acquisition d’importance réalisée par Vision New Look depuis qu’elle a retiré ses actions de la Bourse, en mai dernier.

Cette fermeture de capital-actions a été réalisée avec l’appui financier d’un actionnaire de longue date, la Caisse de dépôt et placement du Québec, ainsi qu’un nouvel actionnaire d’origine californienne, la firme d’investissement FFL Partners, basée à San Francisco et qui est déjà impliqué dans le marché de l’optique aux États-Unis.

Devenue société à capital détenu privément, Vision New Look ne divulgue pas les termes financiers de son acquisition de Luxury Optical. Dans une déclaration transmise par communiqué, son PDG, Antoine Amiel, décrit l’acquisition de Luxury Optical comme « une avancée majeure pour les deux organisations avec un intérêt particulier sur l’expansion, tant au niveau de la vente au détail que de gros, ainsi que sur le développement de produits. »

Par ailleurs, selon de récents propos de M. Amiel cités dans le journal Les Affaires, le chiffre d’affaires de Vision New Look pourrait approcher le seuil des 400 millions de dollars avec l’ajout des activités de Luxury Optical en tant que nouvelle filiale aux États-Unis.

Dans son ensemble, Vision New Look opère un réseau de 428 magasins sous les bannières Iris, Lunetterie New Look, Vogue Optical, et Greiche & Scaff au Canada et au Québec.

Aux États-Unis, elle opère sous l’enseigne Edward Beiner, acquise en 2020, ainsi qu’en partenariat avec le groupe Black Optical depuis septembre.