(Ottawa) Siemens Mobilité se porte acquéreur de la société RailTerm, renforçant ainsi sa présence sur le marché canadien au moment où les projets de transport en commun sur rail se multiplient au pays.

Publié le 26 mai 2021
Joël-Denis Bellavance
Joël-Denis Bellavance La Presse

RailTerm, qui compte 200 employés dans les régions de Montréal, d’Ottawa et de Toronto, est l’un des principaux fournisseurs nord-américains de services ferroviaires aux chemins de fer et aux sociétés de transport en commun. Elle compte plus de 70 clients à l’échelle mondiale.

Le chef de la direction de Siemens Mobilité au Canada, Yves Desjardins-Siciliano, a affirmé que cette transaction confirme la volonté de la multinationale de s’implanter davantage au pays.

Le montant de la transaction, qui entrera en vigueur le 1er juillet, n’a pas été rendu public.

« L’industrie ferroviaire canadienne est sur le point de connaître une croissance sans précédent alors que les grandes villes du pays mettent en place des services ferroviaires voyageurs sûrs, efficaces et innovants, et que les transporteurs de marchandises remplacent les systèmes mécaniques et matériels vieux de plusieurs décennies par les systèmes numériques de demain – et Siemens Mobilité est l’une des rares entreprises au monde à comprendre l’ADN des deux systèmes », a fait valoir M. Desjardins-Siciliano.

L’ancien PDG de VIA Rail a souligné que les gouvernements fédéral, provinciaux et municipaux ont annoncé au cours des derniers mois plus de 50 milliards de dollars de projets en transports collectifs afin de faciliter la mobilité des gens et de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

« Ces investissements démontrent un engouement pour un transport collectif plus efficace, plus moderne et plus durable. Une fois qu’on en aura fini avec la crise de santé publique qu’est la COVID-19, la crise des changements climatiques va revenir à l’avant-scène », a fait valoir M. Desjardins-Siciliano.

« De nombreuses villes canadiennes entreprennent de moderniser leurs infrastructures de transport en commun, et nous sommes prêts à les aider à concevoir, construire, financer, exploiter et entretenir ces services d’avenir de la meilleure façon possible », a-t-il aussi affirmé, donnant l’exemple des projets de tramway à Québec et à Gatineau, entre autres choses.

Expertise

RailTerm détient une expertise dans le domaine de l’entretien de systèmes de rail, de signalisation, d’électrification et de communications – des atouts qui permettront à Siemens Canada d’offrir des services tout inclus qui joueront un rôle déterminant dans le déploiement de la prochaine génération de technologies ferroviaires dans les vastes réseaux ferroviaires en expansion au pays.

Siemens Mobilité travaille dans le domaine des transports au Canada depuis plus de 40 ans. La multinationale a notamment construit des véhicules légers sur rail à Edmonton et à Calgary, a mené à bien un projet d’électrification des voies ferrées de trains légers sur rail à Kitchener-Waterloo et a fourni des systèmes de signalisation et de contrôle ferroviaire pour la ligne Trillium d’Ottawa.

À compter de 2021, Siemens Mobilité doit aussi fournir des rames de train modernes à VIA Rail.

« RailTerm est fière de s’associer à un leader mondial du calibre de Siemens Mobilité. Cette transaction produira un partenaire plus fort pour nos clients et un environnement passionnant où nos employés pourront développer de nouvelles connaissances », a pour sa part déclaré François Prénovost, partenaire et vice-président exécutif de RailTerm.

M. Prénovost et l’autre fondateur de RailTerm, Rob Wheeler, vont se joindre à l’équipe de direction de Siemens Canada.