(Houston) La chaîne américaine de magasins Pier 1 Imports, spécialiste de l’ameublement d’origine étrangère qui s’était déclarée en faillite en février, a annoncé mardi vouloir fermer ses quelque 540 magasins et mettre fin à ses activités commerciales.

Agence France-Presse

L’entreprise basée à Fort Worth, près de Dallas, était à la recherche d’un repreneur depuis le 18 février, lorsqu’elle avait déposé le bilan. Mais la pandémie de coronavirus et les mesures de confinement ont eu raison de ses espoirs.

« La situation déjà compliquée des commerces s’est profondément aggravée à cause de la COVID-19 », déplore Robert Riesbeck, directeur exécutif et financier, dans un communiqué.

La crise « nous a empêchés de trouver un repreneur et nous oblige à baisser le rideau », conclut-il

L’enseigne de meubles et de décoration, qui continuait de vendre ses produits en ligne pendant le confinement, prévoit de liquider son stock dès qu’elle pourra rouvrir ses magasins.  

Elle fermera ensuite définitivement ses portes.

Fondée en 1962 en Californie, Pier 1 Imports avait souffert ces dernières années de la concurrence du commerce en ligne.  

Entre 2019 et 2020, l’enseigne avait vu son nombre de magasins en Amérique du Nord divisé quasiment par deux.

La société est indépendante de l’enseigne française Pier Import.