(Edmonton) Aurora Cannabis a annoncé jeudi le licenciement de 500 employés à temps plein et le départ de son chef de la direction, Terry Booth.

La Presse canadienne

L’entreprise établie à Edmonton, en Alberta, a indiqué qu’environ le quart des licenciements visera des postes corporatifs.

Ces décisions s’inscrivent notamment dans le cadre de nouvelles prévisions de dépenses liées à la technologie, aux ventes et à la mise en marché, aux voyages et divertissements et aux services professionnels.

Micheal Singer a été nommé chef de la direction par intérim. M. Booth demeurera au sein de l’entreprise à titre de conseiller stratégique principal et d’administrateur.

Aurora a dit avoir entrepris au cours des dernières semaines une évaluation détaillée de tous les projets d’immobilisations en cours. Elle avait précédemment décidé de réduire ses dépenses en immobilisations à moins de 100 millions pour le deuxième semestre de l’exercice 2020.

Active dans 25 pays et comptant 17 filiales, Aurora est l’une des plus grandes sociétés de cannabis au monde.