(Calgary) Les actionnaires de Husky Energy et de Cenovus ont approuvé mardi une transaction évaluée à 3,8 milliards qui verra Cenovus Energy faire l’acquisition de Husky.

La Presse Canadienne

Les deux entreprises de Calgary ont tenu des assemblées spéciales d’actionnaires pour permettre à ces derniers de voter sur la proposition.

Les investisseurs des deux firmes ont approuvé l’entente dans des proportions supérieures à 90 %.

Le feu vert des actionnaires était la dernière étape réglementaire avant la conclusion de l’entente, qui devrait avoir lieu au premier trimestre de 2021. L’accord entre les deux entreprises avait été annoncé en octobre.

L’acquisition intervient à un moment charnière dans le secteur de l’énergie au Canada, alors que l’effondrement des prix du pétrole et la pandémie mondiale exercent des pressions sur l’industrie pétrolière et gazière.

La société fusionnée devrait créer le troisième plus grand producteur canadien de pétrole et de gaz naturel au chapitre de la production totale. Selon le chef de la direction de Cenovus, Alex Pourbaix, cette nouvelle entité résistera mieux à la volatilité du marché de l’énergie tout en générant plus de flux de trésorerie, en réduisant la dette et en réduisant les coûts globaux.

Le regroupement devrait engendrer des économies annuelles de 1,2 milliard, ont indiqué les deux entreprises. Celles-ci seront largement réalisées au cours de la première année et seront indépendantes des prix des matières premières.

La nouvelle entité sera exploitée sous le nom de Cenovus Energy et son siège social restera à Calgary.