(Toronto) La Financière Manuvie s’est félicitée jeudi d’avoir passé des années à se concentrer sur des stratégies d’atténuation des risques et des offres numériques, ce qui lui a permis de tirer son épingle du jeu dans plusieurs marchés malgré la pandémie de COVID-19.

La Presse Canadienne

Le chef de la direction de l’assureur, Roy Gori, a souligné jeudi que 84 % des réclamations d’assurance au Canada avaient été soumises électroniquement au plus récent trimestre, une proportion en hausse par rapport à celle de 67 % d’avant la pandémie, qui a forcé plusieurs personnes au télétravail.

Selon M. Gori, 65 % des contrats de police d’assurance individuelle au Canada ont été délivrés de façon électronique au cours du trimestre, comparativement à 40 % avant la COVID-19.

Manuvie a affiché un bénéfice net du troisième trimestre de 2,07 milliards, soit 1,04 $ par action, en hausse par rapport à celui de 723 millions, ou 35 cents par action, de la même période l’an dernier.

Le bénéfice de base a reculé de près de 5 % pour se chiffrer à 1,45 milliard, ou 73 cents par action, comparativement à celui de 1,53 milliard, ou 76 cents par action, de la même période l’an dernier.

Les analystes s’attendaient à ce que Manuvie fasse état d’un profit de base de 70 cents par action et d’un profit net de 51 cents par action, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.