(Toronto) Le détaillant Canadian Tire a signalé jeudi une augmentation de ses ventes au troisième trimestre, alors que les projets de cuisine, de rénovation et de vacances à la maison occasionnés par la pandémie ont poussé les consommateurs vers ses magasins.

La Presse Canadienne

La chaîne de grands magasins, un incontournable du paysage de la vente au détail au Canada avec des produits allant des ustensiles de cuisine aux pièces d’automobiles en passant par les outils et les activités de plein air, a enregistré une hausse de 25,7 % de ses ventes par rapport au même trimestre en 2019.

Non seulement les magasins physiques de Canadian Tire ont vu une augmentation de l’achalandage, mais ses services de ramassage ont connu une expansion et ses ventes en ligne ont augmenté de 178 %.

Le président et chef de la direction de Canadian Tire, Greg Hicks, a indiqué que la COVID-19 avait convaincu un plus grand nombre de consommateurs de réduire leurs déplacements et de faire un maximum d’achats à un même endroit, ce qui a entraîné une augmentation de la « taille du panier » des acheteurs.

« Nous croyons que la tendance large consistant à ne faire qu’un arrêt pour les achats est là pour rester, au moins pendant l’hiver et pendant que la pandémie se poursuit », a affirmé M. Hicks lors d’une conférence téléphonique avec des investisseurs.

De fait, le détaillant profite d’un solide élan à l’approche de la saison la plus occupée de l’année, malgré une réduction de certaines des promotions habituelles des Fêtes pour assurer de sains niveaux d’achalandage dans les magasins.

« Croyez-le ou non, les ventes de Noël sont déjà assez fortes », a affirmé M. Hicks. « Et la neige précoce dans l’Ouest a stimulé notre activité de vêtements d’extérieur chez L’Équipeur et SportChek. »

Canadian Tire est une famille d’entreprises qui comprend des services financiers, de l’immobilier et du commerce de détail — son segment le plus connu.

Les marques de l’entreprise comprennent les enseignes Canadian Tire, les détaillants sportifs SportChek et Sports Experts, le magasin de vêtements décontractés et industriels L’Équipeur et la marque de vêtements de sport et de travail Helly Hansen, établie à Oslo, en Norvège.

La société a précisé que les ventes au détail dans les magasins L’Équipeur avaient augmenté de 4,9 % par rapport à il y a un an. Les ventes de SportChek ont chuté de 1,7 % et celles de Helly Hansen de 2,5 % au cours du trimestre.

Canadian Tire annoncé jeudi une hausse de son dividende, alors qu’il dévoilait des bénéfices et des revenus plus élevés pour son plus récent trimestre. Il versera désormais un dividende de 1 175 $ par action, comparativement à celui de 1,1375 $ par action versé précédemment.

Canadian Tire a affiché un bénéfice attribuable aux actionnaires de 296,3 millions, ou 4,84 $ par action, comparativement à celui de 197,2 millions de dollars, ou 3,20 $ par action, de la même période l’an dernier.

Ses revenus ont totalisé 3,99 milliards, contre 3,64 milliards un an plus tôt.

M. Hicks a qualifié la performance de l’entreprise au troisième trimestre de « véritable témoignage de la pertinence de notre marque et de notre assortiment unique dans plusieurs catégories ».

Sur une base normalisée, Canadian Tire a réalisé un profit de 4,93 $ par action au plus récent trimestre, contre 3,46 $ par action au troisième trimestre de 2019.