Unified Commerce Group (UCG) acquiert Frank and Oak. Le nouveau fonds d’investissement, basé à New York, devient partenaire majoritaire de Modasuite, l’opérateur du détaillant québécois de vêtements pour hommes et femmes.

Isabelle Massé Isabelle Massé
La Presse

« Ce fut un long processus, admet Jeremy Brown, PDG de Frank and Oak depuis janvier 2020, en entrevue avec La Presse. C’est un nouveau départ pour nous. Unified partage nos valeurs et notre vision de la durabilité. C’est un très bon partenaire qui a beaucoup d’expérience en ce qui a trait à l’approvisionnement et au design. Il veut pousser notre croissance à l’international. »

Rappelons que Frank and Oak, reconnue pour la vente de vêtements en ligne depuis 2012, s’est placée à l’abri de ses créanciers, en vertu de la Loi sur les faillites et l’insolvabilité, en juin dernier. Ses dettes s’élevaient alors à 19 millions de dollars. La direction évoquait notamment la pandémie pour justifier ses difficultés. « Ce fut le moment le plus difficile de ma carrière, mentionne M. Brown, qui a été chez Sephora et L Brands dans le passé. On est en octobre et l’incertitude persiste. »

Unified s’est engagé à maintenir le siège social de Frank and Oak à Montréal et tous les emplois, soit environ 200. L’entreprise, qui a fermé neuf magasins cet été, en compte encore 11. Elle assure que l’expérience client ne sera pas affectée. « Unified prône la brique et le mortier, dit Jeremy Brown. Le fonds veut garder les 11 magasins ouverts et peut-être même en ouvrir d’autres. »

L’investissement dans Frank and Oak est le premier du nouveau fonds UCG, détenu par Dustin Jones et Greg Freihofner. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.