(Washington) Donald Trump a appelé mercredi à boycotter les pneus Goodyear, après la divulgation par un employé de règles internes jugeant « inacceptable » de porter des vêtements arborant le slogan de campagne du président-candidat, ou de tout autre parti politique.

Agence France-Presse

« N’achetez pas de pneus Goodyear », a tweeté Donald Trump.

La raison de son courroux : « ils ont annoncé une interdiction des casquettes MAGA », l’acronyme de « Make America great again », (« Rendre à l’Amérique sa grandeur »), le slogan du président dans sa campagne de réélection.

« Je serais très favorable aux gens qui ne veulent pas en acheter. […] Il y a quelque chose qui ne va pas avec la direction de Goodyear, a-t-il dit en fin de journée, lors de sa conférence de presse.

Quid des pneus de sa voiture présidentielle, de la marque Goodyear selon un journaliste ? » Je voudrais les changer. […] On verra ce qui se passe. Beaucoup de gens ne voudront plus acheter ce produit (mais ceux) d’un concurrent. Fabriqué aux États-Unis. « 

 » Goodyear emploie des centaines de travailleurs américains. […] Pour le président Trump, ces salariés et leurs emplois ne sont pas une source de fierté, juste les victimes collatérales d’une nouvelle attaque politique «, a réagi son concurrent démocrate pour l’élection présidentielle, Joe Biden, dans un communiqué.  

Une photo, qui semble prise lors d’une formation interne, a été largement relayée sur les réseaux sociaux.

Elle montre une présentation, indiquant quels messages peuvent ou non être affichés par les employés peuvent sur le lieu de travail.

Dans la catégorie » acceptable « : Black Lives Matter (BLM) ( » les vies noires comptent « ) et LGBT (Lesbienne, Gay, Bi, Trans).

En revanche, sont considérés inacceptables, les slogans Blue Lives Matter (mouvement de soutien à la police), et All Lives Matter ( » Toutes les vies comptent «, brandi par les soutiens de Donald Trump en opposition au mouvement BLM), ainsi que les vêtements affichant le slogan de Donald Trump, MAGA, et tout autre affichage d’une opinion politique.

Selon la chaîne locale 13 News, qui a publié cette photo, la présentation a été faite au sein de l’usine Goodyear de Topeka (Kansas) et provient du siège social du groupe à Akron (Ohio).  

Goodyear a réagi mercredi sur Twitter, assurant que le » visuel concerné n’a été ni créé ni distribué par l’entreprise Goodyear, et ne fait pas non plus partie d’une formation sur la diversité « .

Le fabricant américain de pneumatiques a également indiqué qu’il est demandé aux employés de ne pas faire état sur le lieu de travail de leur appartenance politique, quelle qu’elle soit.