Le patron responsable des importations chez Dollarama vient de vendre pour 13,3 millions de dollars d’actions du détaillant montréalais d’articles au rabais.

Richard Dufour Richard Dufour
La Presse

Jeff Robillard a vendu 300 000 actions la semaine dernière. Le bloc d’actions a été écoulé sur quatre jours à des prix oscillant entre 44 $ et 45 $, selon ce qu’indiquent des documents déposés auprès des autorités boursières.

Le titre de Dollarama est en hausse d’environ 35 % cette année, mais a néanmoins perdu quelque 15 % depuis son sommet de la fin août.

Jeff Robillard détient encore 1,2 million d’actions de Dollarama en portefeuille qui ont une valeur d’un peu plus de 50 millions de dollars au cours boursier actuel.

Premier vice-président de la division des importations de Dollarama depuis 2006, il gère une équipe responsable d’évaluer les produits des fournisseurs et d’acheter la marchandise vendue en magasin. Il supervise la négociation des prix, le contrôle de la qualité et la logistique entourant la livraison. La division des importations de Dollarama lui a été confiée après que Dollarama eut acheté son entreprise Aris Import, il y a une quinzaine d’années. Jeff Robillard est le plus haut salarié chez Dollarama avec un salaire de base annuel de 2 millions.

Voici quelques autres transactions récentes ayant retenu notre attention : 

Un administrateur vend du Aimia

Le président du conseil d’administration d’Aimia vient de vendre pour 116 000 $ d’actions de l’entreprise montréalaise spécialisée dans les programmes de fidélisation. Bill McEwan a vendu mardi un bloc de 30 000 actions au prix unitaire de 3,87 $. Il est administrateur de l’entreprise depuis trois ans et président du conseil depuis le mois de mars. Le titre d’Aimia est en hausse de 30 % depuis la mi-août.

Une administratrice achète du Boralex

Une membre du conseil d’administration de Boralex vient d’acheter pour près de 110 000 $ d’actions du producteur d’énergie renouvelable de Kingsey Falls. Marie-Claude Dumas a acheté le 6 décembre un bloc de 4300 actions au prix unitaire de 24,80 $. C’est la première fois qu’elle achète des actions de Boralex. Elle a fait son entrée au conseil au printemps. Le titre de Boralex est en hausse de près de 45 % cette année.

Un patron de Fiera achète

Un haut dirigeant de Fiera Capital vient d’acheter pour près de 280 000 $ d’actions du gestionnaire d’actifs montréalais. Michael Quigley a acheté le 6 décembre un bloc de 25 000 actions au prix unitaire de 11,15 $. Il s’agit de ses premières actions de Fiera. Michael Quigley a été nommé vice-président exécutif et chef des Marchés institutionnels il y a trois mois. L’action de Fiera est en hausse d’environ 15 % depuis son creux de la fin août.

Un administrateur achète du Stingray

Le président du conseil d’administration de Stingray vient d’acheter pour 275 000 $ d’actions du fournisseur montréalais de services musicaux. Mark Pathy a acheté le 12 décembre un bloc de 44 400 actions au prix unitaire de 6,20 $. L’action de Stingray accuse un léger recul depuis le début de l’année, mais est en hausse de près de 20 % depuis son creux du mois de juin.

Cette rubrique rapporte les transactions, de vente ou d’achat, que des actionnaires privilégiés ont effectuées. Font partie des initiés les individus qui occupent une position privilégiée dans les entreprises en Bourse, soit les dirigeants, les administrateurs, les principaux actionnaires, etc.