(Toronto) La Banque Royale a annoncé jeudi avoir signé une entente pour vendre ses activités bancaires dans l’est des Caraïbes à un consortium de banques de la région.

La Presse canadienne

Les conditions financières de l’accord n’ont pas été divulguées.

L’accord porte sur des succursales à Antigua, en Dominique, à Montserrat, à Sainte-Lucie et à Saint-Kitts-et-Nevis.

Il comprend également des entreprises régionales exploitées par RBC Royal Bank Holdings (EC) Limited à Nevis, à la Grenade et à Saint-Vincent-et-les Grenadines.

Le consortium d’acquisition de cinq entités financières comprend la 1st National Bank St. Lucia, Antigua Commercial Bank, la National Bank of Dominica, la Bank of Montserrat et la Bank of Nevis.

La Banque Royale a indiqué qu’elle détenait des activités dans les Caraïbes depuis plus de 100 ans.

Rob Johnston, chef de RBC Caribbean Banking, a indiqué que la société avait été approchée plus tôt cette année par le consortium avec la proposition d’acquisition.

« Après un examen de nos activités et de notre stratégie, nous avons déterminé que cette occasion était une bonne décision pour le succès futur à long terme de RBC Caribbean, et aussi qu’elle s’alignait sur notre vision consistant à venir en aide à nos clients à prospérer et à faire prospérer les collectivités », a-t-il affirmé dans un communiqué.

Entreprise dans cette dépêche : (TSX : RY)