L’offre d’achat d’une valeur de 7,7 milliards de dollars annoncée par Alimentation Couche-Tard pour la société australienne Caltex, qui opère 2000 postes d’essence et dépanneurs dans ce vaste pays insulaire du Pacifique Sud, est qualifiée de «légèrement positive» par l’analyste Keith Howlett, spécialiste des détaillants chez Valeurs Mobilières Desjardins.

Martin Vallières Martin Vallières
La Presse

En agissant ainsi, Couche-Tard se positionne comme un «acheteur déterminé de toute l’entreprise Caltex», indique l’analyste dans une brève note à ses clients-investisseurs.

«Étant donné la complexité de la transaction annoncée, y compris la cession d’actifs autres que la vente au détail, j’en déduis que la direction de Couche-Tard prévoit des avantages importants pour le secteur de la vente au détail de carburants et de dépanneurs en Australie.

«Et même si Caltex a connu un premier semestre 2019 très difficile, elle est la plus grande chaîne de distribution de carburants et de dépanneurs en Australie, selon le nombre de sites.»

Mais avant de préciser son évaluation de cette offre, Keith Howlett indique qu’il attendra quelques «informations-clé comme l’identité d’un ou des partenaires (de Couche-Tard) qui pourrait acquérir et exploiter la raffinerie de Caltex et sa logistique de distribution de carburant (au gros) en Australie et dans les régions voisines.»