D’ici la fin de la semaine prochaine, les 2,9 millions de membres de Desjardins victimes d’une fuite de renseignements personnels devraient tous avoir reçu le fameux code leur permettant d’activer le service de surveillance du crédit.

Nathaëlle Morissette Nathaëlle Morissette
La Presse

Les clients de l’institution financière qui attendent toujours leur lettre devront s’armer de patience encore un peu. « Jusqu’à maintenant, près de 60 % des lettres ont été envoyées, affirme Jean-Benoît Turcotti, conseiller en communications chez Desjardins. Les membres devraient recevoir leur code au cours des prochains jours. » Selon lui, les services postaux auront livré l’ensemble des lettres le vendredi 12 juillet. Rappelons que c’est avec ce code que les gens touchés par le vol pourront s’inscrire chez Equifax pour avoir droit à un service gratuit de surveillance du crédit pendant cinq ans.

Dans la foulée de cette crise, certains membres ont reçu par messagerie texte une alerte provenant soi-disant de Desjardins les invitant à rétablir l’accès à leur compte. À ce sujet, Jean-Benoît Turcotti invite les gens à la prudence.

« Dans la situation qui nous concerne, Desjardins ne communiquera avec [les clients touchés] que par la poste », précise-t-il, rappelant du même coup aux membres de ne pas donner de renseignements personnels au téléphone.

Diminuer l’attente

Par ailleurs, Desjardins assure travailler de concert avec Equifax pour réduire les temps d’attente liés à l’activation du service de surveillance du crédit. Dans un article paru dans La Presse+ dimanche, des clients racontaient avoir attendu plus de trois heures au téléphone avant qu’on leur réponde.

Le site internet d’Equifax, anormalement achalandé, éprouvait lui aussi quelques difficultés. « Le site semble maintenant relativement stable, dit M. Turcotti. Les deux équipes travaillent à réduire les délais d’attente. »

« Nous recevons actuellement un très grand volume d’appels, ce qui entraîne de plus longs temps d’attente, a pour sa part répondu Equifax dans un courriel envoyé à La Presse. Nous faisons tout en notre pouvoir pour aider les consommateurs qui ont été touchés par l’incident de confidentialité des données de Desjardins. »

Il a toutefois été impossible de savoir de quelle façon Equifax s’y prendra pour gérer autant de nouveaux dossiers en même temps.