Source ID:c0ddd6a64f0b34a9a4fa9a844040c5ba; App Source:StoryBuilder

Huawei «trop proche» de Pékin pour être fiable

Huawei a été placé en mai par Washington... (PHOTO JORGE SILVA, REUTERS)

Agrandir

Huawei a été placé en mai par Washington sur une liste d'entreprises suspectes auxquelles les entités américaines ne peuvent vendre d'équipements technologiques.

PHOTO JORGE SILVA, REUTERS

Agence France-Presse
Singapour

Le géant chinois des télécoms Huawei est « trop proche » du gouvernement chinois, et il est donc difficile de faire confiance à une entreprise au coeur d'une guerre commerciale entre Pékin et Washington, a déclaré le chef du Pentagone samedi à Singapour.

Selon le secrétaire américain à la Défense, Patrick Shanahan, le secteur des affaires chinois est trop proche du militaire.

Le secrétaire américain à la Défense, Patrick Shanahan,... (PHOTO FELINE LIM, REUTERS) - image 2.0

Agrandir

Le secrétaire américain à la Défense, Patrick Shanahan, discute avec son homologue singapourien, Ng Eng Hen, le 1er juin à la conférence de sécurité régionale de Singapour.

PHOTO FELINE LIM, REUTERS

« Quand je vois cette situation, c'est trop risqué. Vous ne pouvez croire que ces réseaux [d'échanges de données] sont protégés », a déclaré M. Shanahan lors d'une conférence de sécurité régionale à Singapour.

Huawei a été placé en mai par Washington sur une liste d'entreprises suspectes auxquelles les entités américaines ne peuvent vendre d'équipements technologiques. L'administration Trump affirme que les équipements de Huawei pourraient être utilisés par les services de renseignements chinois afin d'espionner les communications d'autres pays.

Le fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, est un ancien soldat de l'armée chinoise.




la boite: 4391560:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer