(Calgary) Encana a affiché mercredi un bénéfice de 336 millions US pour son deuxième trimestre, et a estimé être sur la bonne voie pour atteindre ses cibles de production et d’investissement pour 2019, tout en ayant réduit ses coûts davantage que prévu.

La Presse canadienne

Le bénéfice net de la société établie à Calgary a atteint 24 cents US par action, ce qui constituait un revirement par rapport à la perte de 151 millions US, ou 16 cents US par action, enregistrée au même trimestre en 2018.

Le deuxième trimestre de l’an dernier comprenait un montant de 326 millions en pertes de gestion de risque non réalisées, alors que cet élément était réduit à 83 millions au plus récent trimestre.

Le bénéfice d’exploitation d’Encana a atteint 290 millions, ou 21 cents par action, pour le trimestre clos le 30 juin. Ce montant était supérieur de 1 cent US aux attentes des analystes, selon les prévisions recueillies par la firme de données financières Refinitiv.

Les revenus d’Encana ont atteint 2,06 milliards, en hausse par rapport à celui de 983 millions de l’an dernier. Ce chiffre d’affaires était en outre conforme aux attentes des analystes, et sa croissance était surtout attribuable aux activités américaines de l’entreprise.

Encana a révisé à la hausse sa prévision pour les réductions de coûts en 2019, et s’attend maintenant à économiser 175 millions, plutôt que 125 millions. Ses dépenses en immobilisation devraient quant à elles s’établir entre 500 millions et 600 millions par trimestre, tel que projeté initialement.