(San Francisco) Le voyagiste en ligne américain Expedia a publié jeudi des résultats trimestriels mal accueillis par les investisseurs, avec une nouvelle perte et un chiffre d’affaires en dessous des anticipations des analystes.

Agence France-Presse

La perte nette s’est établie à 103 millions de dollars contre un déficit de 137 millions un an auparavant, ce qui correspond à une perte par action ajustée de 0,27 dollar, moins importante que prévu.

En revanche, le chiffre d’affaires, à 2,61 milliards de dollars (+4 %), est nettement sous les anticipations moyennes des marchés.

Les investisseurs n’ont pas apprécié non plus le taux de croissance de Vrbo (ex-Home Away), sa filiale de location saisonnière type Airbnb, qui a vu son chiffre d’affaires croître de 14 % à 267 millions de dollars.

En conséquence, le titre cédait 3,3 % vers 19h dans les échanges d’après séance à Wall Street.

Les réservations brutes, elles, se sont établies en hausse de 8 % à 29,4 milliards de dollars.

En février, le groupe avait fait part de hausses de coûts et de dépenses, notamment pour financer sa migration vers le « cloud », l’informatique dématérialisée. Des hausses qui vont se poursuivre en 2019.

Expedia s’est lancé début 2018 dans une stratégie de transformation.