Source ID:; App Source:

Lockheed Martin dépasse les attentes

Un F-16 de Lockheed Martin.... (Photo Associated Press)

Agrandir

Un F-16 de Lockheed Martin.

Photo Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Le groupe de défense américain Lockheed Martin (LM) , principal fournisseur du Pentagone, a dépassé les attentes au troisième trimestre grâce aux ventes de l'avion de chasse F-35 mais s'est montré prudent pour 2016.

Alors que les marchés financiers et les observateurs espèrent que l'année prochaine mettra fin à trois ans de baisse consécutive des ventes, le groupe de Bethesda dans le Maryland a douché ces espoirs mardi.

«L'entreprise s'attend à ce que les ventes nettes 2016 soient comparables à 2015 et la marge opérationnelle sera comprise dans une fourchette de 11 à 11,5%», a-t-elle prévenu, disant tabler sur des ventes annuelles autour de 45 milliards de dollars.

La prévision ne prend toutefois pas en compte l'intégration de Sikorsky Aircraft, fabriquant notamment de l'hélicoptère «Marine One» de la présidence américaine dont il est en train de boucler le rachat à son compatriote United Technologies.

Il n'empêche, «ce sont des prévisions molles», estime Paul Ausick analyste chez 247wallst.com.

Les analystes prévoient, eux, une progression de 3,65% à 46,46 milliards de dollars des ventes en 2016, en raison d'une augmentation de la cadence de production du F-35 pour lequel Lockheed a enregistré de nombreuses commandes.

Le F-35, l'un des avions de combat les plus chers à fabriquer, a accusé des retards du fait de nombreux problèmes techniques mais Lockheed prévoit d'en livrer 45 exemplaires en 2015 et 150 par an d'ici la fin de la décennie.

Les coûts de développement et de production du F-35 ont atteint les 400 milliards de dollars, un record.

À Wall Street, le titre Lockheed reculait de 1,79% à 206 dollars vers 9h00 dans les échanges électroniques de pré-séance, malgré l'annonce de résultats meilleurs qu'attendu au troisième trimestre.

Commandes solides pour le F-35

Le bénéfice net trimestriel est ressorti à 865 millions de dollars, en recul de 2,6% sur un an. Mais hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action, référence en Amérique du Nord, est de 2,77 dollars contre 2,72 dollars attendus en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires, a, lui, augmenté de 3,1% à 11,46 milliards de dollars, bien mieux que les 11,14 milliards escomptés, précise Lockheed Martin.

La plus grosse division du groupe, celle de l'aéronautique, affiche des ventes en hausse de 10,7% à 3,92 milliards de dollars pour un bénéfice d'exploitation de 418 millions, en hausse de 15,5% sur un an. Elle a été boostée par des contrats d'un montant d'environ 500 millions de dollars portant sur le F-35.

La division de systèmes spatiaux (qui comprend le lanceur de satellites United Launch Alliance) a accusé un recul de 5,1% de ses recettes à 1,93 milliard de dollars.

Le chiffre d'affaires des missiles a augmenté de 1,6% à 1,94 milliard de dollars.

Fort de cette solide performance, l'entreprise a ajusté ses objectifs financiers 2015.

Elle s'attend pour 2015 à réaliser des ventes au niveau du haut de la fourchette de 43,5 à 45 milliards de dollars livrée en juillet. Le bénéfice par action sera aussi égal au haut de la fourchette de 11 à 11,30 dollars connue jusqu'ici.

Les analystes espèrent 44,82 milliards de dollars pour les ventes et 11,38 dollars pour le bénéfice ajusté par action.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer