Wells Fargo: résultats sans surprise

La banque américaine Wells Fargo (WFC) a publié mardi des... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Photo Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

La banque américaine Wells Fargo (WFC) a publié mardi des résultats trimestriels sans surprise, profitant d'une nouvelle amélioration de la qualité de ses crédits, tandis que la situation restait morose dans l'immobilier, activité clé.

Le bénéfice net a progressé de 2% au troisième trimestre à 5,4 milliards de dollars et le bénéfice ajusté par action, qui sert de référence à Wall Street, est ressorti à 1,02 dollar, soit exactement la prévision moyenne des analystes.

Le chiffre d'affaires a augmenté pour sa part de 4% à 21,2 milliards de dollars, pour un consensus à 21,1 milliards.

«Nous continuons à voir des signes d'une reprise régulière de l'économie, et je reste optimiste quant aux opportunités pour Wells Fargo», a assuré le PDG du groupe John Stumpf, cité dans le communiqué.

La banque voit notamment s'améliorer la qualité du crédit: les pertes de crédit de Wells Fargo sont «restées à leurs plus bas niveaux historiques» et ont été réduites d'un tiers sur un an à 668 millions de dollars, selon le directeur responsable des risques, Mike Loughlin.

Wells Fargo en a profité pour réduire de 300 millions de dollars ses réserves destinées à couvrir de tels risques, ce qui a eu un effet positif sur ses résultats.

M. Loughlin a précisé que la réduction de ces réserves allait se poursuivre «sauf en cas de détérioration importante de l'environnement économique», mais que les montants libérés à l'avenir seraient probablement moins élevés.

Les résultats reflètent «la solidité des moteurs de notre croissance à long terme», a assuré M. Stumpf: «la croissance des crédits et des dépôts a été solide et diversifiée, à travers nos activités à destination des entreprises comme des consommateurs.»

Les dépôts moyens au troisième trimestre ont augmenté de 10% sur un an, à 1.100 milliards de dollars, tandis que le total des crédits octroyés atteignait 838,9 milliards de dollars au 30 septembre, soit une hausse de 4% sur un an.

La situation est toutefois moins rose sur le marché immobilier, où les résultats de Wells Fargo sont très suivis car la banque est le premier pourvoyeur de crédit hypothécaire aux États-Unis.

Ses octrois de prêts ont atteint 48 milliards de dollars au troisième trimestre, soit seulement 1 milliard de plus que sur les trois mois précédents. Les demandes de prêts sont pour leur part en net recul, à 64 milliards contre encore 72 milliards au deuxième trimestre.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street, l'action Wells Fargo perdait 1,41% à 49,49 dollars vers 8h50.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer