Source ID:; App Source:

Des résultats contrastés pour Amex

Sur les trois premiers mois de l'année, l'émetteur... (PHOTO ARCHIVES AP)

Agrandir

Sur les trois premiers mois de l'année, l'émetteur de cartes bancaires qui gère lui-même son réseau a enregistré un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars, en hausse de 7,7%.

PHOTO ARCHIVES AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
NEW YORK

L'émetteur de cartes de crédit américain American Express a fait état mercredi de résultats contrastés au premier trimestre, selon un communiqué.

Sur les trois premiers mois de l'année, l'émetteur de cartes bancaires qui gère lui-même son réseau a enregistré un bénéfice net de 1,4 milliard de dollars, en hausse de 7,7%.

Ce résultat s'est traduit par un bénéfice par action courant hors éléments exceptionnels, référence à Wall Street, de 1,33 dollar, supérieur au 1,29 dollar attendu en moyenne par les analystes.

Son activité a en revanche crû à un rythme moins rapide que ce qui était anticipé.

Le chiffre d'affaires s'élève à 8,2 milliards de dollars, en hausse de 4% sur un an, mais il est en dessous des attentes (8,36 milliards).

À Wall Street, l'action, qui a beaucoup monté ces dernières semaines, reculait de 1,03% à 86,50 dollars dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

D'un côté, Amex a diminué ses dépenses opérationnelles en maîtrisant un peu mieux ses coûts qu'il y a un an.

De l'autre, les provisions pour des pertes liées aux crédits ont notamment augmenté de 18% sur un an à 342 millions de dollars.

Le PDG Kenneth Chenault s'est néanmoins voulu optimiste, évoquant «un bon début d'année» marqué, selon lui, par «un contrôle étroit» des dépenses et des crédits à un niveau «bas».

Il a souligné que les «dépenses des cartes étaient en hausse de 6% dans l'ensemble (...) avec un volume des transactions élevé aussi bien aux États-Unis qu'à l'international».

Mais les consommateurs «restent prudents pour contracter de nouvelles dettes», a-t-il cependant ajouté.

Amex est de plus confronté au défi de séduire une nouvelle clientèle beaucoup plus jeune qui effectue de plus en plus ses achats via les terminaux mobiles.




Les plus populaires : Affaires

Tous les plus populaires de la section Affaires
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer