L'homme assassiné dont le corps a été retrouvé ce midi à Saint-Philippe-de-Laprairie est Frank Pascal Dieudonné, a appris La Presse de sources de la police et du milieu criminel.

DANIEL RENAUD LA PRESSE

Dieudonné, 36 ans, surnommé Tiger, était associé aux gangs de rue. Il était le chauffeur et l'un des hommes de confiance d'un chef de gang de Montréal, Arsène Mompoint, ont indiqué des sources policières à La Presse.

Selon nos informations, c'est une femme qui aurait trouvé le corps de Dieudonné près de la demeure de ce dernier, rue Dupuis, à Saint-Philippe, et qui aurait avisé les policiers de la Régie intermunicipale de police Roussillon.

Ceux-ci ont débuté l'enquête mais puisque le crime est lié au crime organisé, le dossier a été transféré aux enquêteurs des Crimes contre la personne de la Sûreté du Québec.

Pour le moment, on ignore les circonstances exactes et le mobile du crime. On sait toutefois que la victime a été tuée par arme à feu.

Récemment sorti de prison

En septembre dernier, Dieudonné et un autre homme de confiance du chef de gang Arsène Mompoint, Jean Willem Lahens, avaient été arrêtés par les policiers du SPVM pour une affaire de trafic de stupéfiants et de possession d'arme.

Les accusations de trafic de drogues avaient été abandonnées contre Dieudonné mais ce dernier avait plaidé coupable au chef de possession d'arme en novembre dernier. En soustrayant les 42 jours passés en détention préventive, il lui était resté une seule journée de prison à purger.

Pour sa part, Lahens a plaidé coupable à des chefs de trafic de stupéfiants et le prononcé de sa peine doit avoir lieu la semaine prochaine.

Dieudonné avait quelques antécédents judiciaires. Entre autres, il avait été condamné à trois ans pour une affaire de stupéfiants datant de 2015 et à quatre mois pour un crime de possession de biens criminellement obtenus commis en 2011.

Selon nos informations, le chef de gang Arsène Mompoint serait proche de membres influents de la mafia montréalaise, en particulier dans le secteur Rivière-des-Prairies, dans l'est de Montréal.

****

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à

drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.