Un Canadien a été condamné à cinq ans de prison après avoir été arrêté en France à la frontière espagnole avec 242 kg de résine de cannabis dans son véhicule, a-t-on appris mardi auprès des autorités judiciaires locales.

AGENCE FRANCE-PRESSE

L'homme de 54 ans, originaire de l'Ontario, a été arrêté à la sortie du tunnel de Bielsa (sud-ouest de la France), à la frontière espagnole.  

Le Canadien a également été condamné à une amende douanière de 480 000 euros.  

Jamais condamné en France, il a indiqué aux enquêteurs avoir déjà écopé au Maroc d'une peine de 4 ans de prison pour trafic de 88 kg de cannabis.  

« Il a un profil atypique et le circuit est étonnant, ce n'est pas fréquent de passer par le tunnel de Bielsa », a relevé une source au parquet de la ville de Tarbes (sud-ouest).

Selon la direction régionale des douanes de Toulouse (sud-ouest), le Canadien circulait seul à bord d'un « véhicule de tourisme immatriculé en Grande-Bretagne, s'avérant revenir d'Espagne et se dirigeant très probablement vers le Royaume Uni ».

Lors du contrôle du 12 février, les douaniers avaient découvert « dans des caches naturelles 242 kg de résine de cannabis dans des sacs thermosoudés ». « L'intéressé, de nationalité canadienne, déclare être chef d'entreprise au Québec », selon le communiqué des douanes.

Mi-décembre, près d'une demi-tonne de cannabis avait été saisie en trois jours dans le sud-ouest de la France et cinq personnes interpellées, dont un Allemand et un Polonais. La plus grosse opération avait eu lieu le 13 décembre avec la « saisie de 361 kg de résine de cannabis » à bord d'un convoi de trois véhicules « en provenance d'Espagne », selon les douanes.