Source ID:580411; App Source:cedromItem

Une fillette de trois ans expulsée d'une pataugeoire

Véronique Shapiro et sa fillette de 3 ans.... (PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE)

Agrandir

Véronique Shapiro et sa fillette de 3 ans.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Jasmin Lavoie
La Presse

Une mère affirme avoir été expulsée d'une piscine publique d'Outremont, mercredi, après avoir refusé de mettre un haut de maillot de bain à sa fille de 3 ans. Véronique Shapiro soutient qu'elle et son enfant ont même été rudoyées par une sauveteuse pour ne pas avoir voulu quitter les lieux. La police a finalement dû intervenir.

La femme fréquente régulièrement la pataugeoire de la piscine John-F.-Kennedy avec sa fillette. « C'était la dernière journée de vacances et on voulait en profiter », affirme-t-elle d'emblée. 

Mais la baignade s'est compliquée lorsqu'une sauveteuse lui a indiqué qu'un règlement obligeait les fillettes de plus de deux ans à porter un haut de bikini. « La veille, on avait fait la même chose et il ne s'était rien passé », affirme-t-elle. Elle dit n'avoir jamais vu un tel règlement affiché sur place.

La dame a donc refusé d'obtempérer aux demandes des responsables de la piscine, qui lui auraient demandé de quitter les lieux. 

Une des sauveteuses aurait commencé à être plus incisive. 

« Elle était très intimidante, elle était collée sur moi », dit l'Outremontaise. La sauveteuse aurait ensuite plaqué cette dernière sur le sol alors qu'elle tenait sa fille dans ses bras.

« Elle m'a maintenue au sol. Je lui criais : "Je ne peux pas respirer, lâche-moi, lâche-moi !" » 

Sa fille a été blessée au front et a été transportée en ambulance à l'hôpital par mesure de prudence.

Au lendemain de cette altercation, Véronique Shapiro indique qu'elle portera plainte à la police et que sa fille est encore « traumatisée par cet événement ». 

Marie Cinq-Mars attristée

La mairesse d'Outremont déplore l'altercation. Se disant « horriblement triste » de la tournure des événements, Marie Cinq-Mars affirme qu'il n'existe aucun règlement dans la municipalité concernant l'âge à partir duquel il est nécessaire de porter un haut de maillot de bain dans les piscines publiques. Elle préfère ne pas jeter le blâme sur les sauveteuses, qui ont elles aussi déposé une plainte à la police contre la mère, selon la mairesse.

Le Service de police de la Ville de Montréal confirme avoir ouvert une enquête. 

La Presse a consulté les réglementations d'autres arrondissements à Montréal. Il n'existe aucun règlement sur le sujet dans Rosemont-La Petite-Patrie et Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Seul l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal oblige les fillettes de plus de 8 ans à porter un haut de maillot de bain.




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer