Un agent de transport de valeurs abat un homme à Longueuil

Selon la police de Longueuil, l'homme de 32... (PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE)

Agrandir

Selon la police de Longueuil, l'homme de 32 ans aurait attaqué deux agents de transport de valeurs qui quittaient les guichets automatiques de la Banque TD.

PHOTO FÉLIX O.J. FOURNIER, COLLABORATION SPÉCIALE

Marie Bernier
La Presse

Un homme ayant attaqué deux agents de transport de valeurs qui venaient de sortir d'une banque de Longueuil avec le contenu du guichet automatique a été abattu par l'un deux, tôt ce matin.

Le Service de police de l'agglomération de Longueuil a été appelé à la Banque TD au 2155 boulevard Roland-Therrien, à Longueuil, à 1h37 dans la nuit de vendredi à samedi.

Quelques instants plus tôt, deux agents de la compagnie de Garda World retournaient dans leur véhicule avec une somme d'argent lorsqu'ils ont été attaqués par un homme. «Ils ont récupéré l'argent à l'intérieur du guichet, ils ressortaient et à ce moment-là, ont été interpellés par le suspect, agressés, et ensuite l'altercation s'est terminée avec un coup de feu», a déclaré le relationniste de la police de Longueuil, Mark David.

L'individu, un homme de 32 ans résidant dans l'arrondissement du Vieux-Longueuil, a été atteint d'un projectile. Il a aussitôt été transféré dans un centre hospitalier, où son décès a été constaté 45 minutes plus tard.

Les deux employés ont également été hospitalisés pour un choc nerveux. L'un deux présentait une blessure à la tête. Selon nos informations, celle-ci aurait été infligée par une chute. Ils ont ensuite obtenu leur congé et ont été interrogés par les policiers. La famille du suspect a aussi été rencontrée ce matin.

La police s'interroge toujours sur les raisons qui ont poussé un homme, possiblement non armé, à s'en prendre à deux agents munis d'une arme à feu. «Pour l'instant, on n'a retrouvé aucune arme sur la scène. On ne sait pas non plus s'il avait un complice», a dit l'agent Mark David.

Ce matin, un large périmètre avait été installé autour du stationnement de la banque pour permettre aux techniciens en scène de crime de récupérer les indices, alors que les enquêteurs de la section des crimes graves tentaient de reconstituer la scène.

La police a aussi demandé à avoir accès aux vidéos des caméras de surveillance de la Banque TD et du Tim Hortons adjacent. Une quinzaine de personnes présentes dans le restaurant au moment de l'altercation ont aussi été rencontrées.

Vers la fin de l'avant-midi, alors que le périmètre de sécurité avait été levé, les passants allaient et venaient dans la banque sous l'oeil d'un gardien de sécurité, parfois sans remarquer la tache de sang encore visible à quelques pas de l'entrée.

Garda réagit

Un représentant de l'entreprise Garda World a indiqué que ce type d'événements était «rarissime». «On a comme mission de protéger des biens qui nous sont confiés et on a comme politique d'intervention de fuir la menace, et non pas de la confronter», affirme Yves Riopel, directeur de la sécurité corporative pour le Canada chez Garda World.

Les agents armés de Garda, précise-t-il, ont comme directive d'utiliser leur arme quand leur vie est menacée. «Mais quand quelqu'un tente de les dérober, [la personne] agit la plupart du temps avec violence, et la violence est axée vers les agents», précise-t-il.

M. Riopel assure que la formation des employés «n'est pas prise à la légère» et que leurs compétences sont évaluées régulièrement. «Nous avons une requalification au niveau de l'emploi de la force qui s'applique annuellement pour tous les agents sur le terrain selon des règles très strictes.»

La compagnie Garda World n'était pas en mesure de préciser l'ancienneté des ses deux agents, qui étaient auparavant employés par G4S Solution Valeurs, dont elle a récemment fait l'acquisition. Le camion blindé utilisé par les agents arborait d'ailleurs les couleurs et le logo de G4S.

Par ailleurs, certains éléments, notamment l'horaire changeant des convois, lui font penser que la tentative de vol pourrait ne pas avoir été préméditée. «C'est un des principes de prévention que nous appliquons. Nous tentons de varier autant que possible les routes, les horaires de livraisons et de cueillettes.»




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer