Rémi Clément, membre des Deimos Crew, club-école des Hells Angels, a plaidé coupable à des chefs de complot pour trafic et trafic de 32 000 comprimés de méthamphétamine, hier, au Palais de justice de Montréal. Le juge Daniel Bédard de la Cour du Québec a entériné une entente entre la Poursuite et la Défense, et a immédiatement condamné Clément à 32 mois de pénitencier. Mais, en soustrayant la période de détention préventive, il reste au condamné 24 mois à purger à compter d'aujourd'hui.

Publié le 27 sept. 2018
daniel renaud LA PRESSE

Clément, un résident de Thurso dans l'Outaouais, a été arrêté le 24 avril dernier, dans la foulée de l'enquête Objection, par laquelle l'Escouade nationale de répression du crime organisé (ENRCO), chapeautée par la Sûreté du Québec, a démantelé des réseaux de trafic de stupéfiants liés aux Hells Angels présents dans plusieurs régions du Québec.

Clément, qui a agi comme distributeur de comprimés de méthamphétamine pour l'un de ces réseaux, comptait sur les services d'un livreur et, durant l'enquête, ce dernier a été piégé par un agent double de la police alors que Clément lui-même a été mystifié par l'un de ses complices devenu taupe pour les policiers, qui l'a même enregistré plusieurs fois sur un système d'enregistrement portatif qu'il portait sur lui.

Fait à noter, la veste des Deimos Crew de Clément a été confisquée aux profits de la Sûreté du Québec à des fins de formation. Trois mille dollars ont été confisqués aux profits du Procureur général du Québec.

Pour joindre Daniel Renaud, composez le 514 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.