Un incendie criminel a été allumé tôt ce matin au Complexe funéraire Loreto, entreprise légitime de la famille de l'ancien parrain de la mafia, Vito Rizzuto.

Daniel Renaud LA PRESSE

De l'essence aurait été versée et allumée vers 5h30, dans une vitrine à l'arrière du salon situé au 4975 boulevard des Grandes-Prairies, à l'angle de la rue Viau, dans l'arrondissement Saint-Léonard. Un bidon a également été retrouvé à proximité. Il semble que les dommages soient mineurs. Les pompiers de Montréal sont intervenus pour éteindre les flammes, mais aucune alerte n'a sonnée. Ils ont ensuite appelé les policiers.

C'est au moins la deuxième fois que l'entreprise, qui appartient à des membres des familles Rizzuto et Renda, est la cible d'incendiaires.

En janvier 2011, deux mois après l'assassinat dans la cuisine du patriarche Nicolo Rizzuto, et au plus fort d'une tentative de putsch pour renverser le clan des Siciliens, un cocktail molotov avait été lancé dans le portique arrière du complexe funéraire. Trois hommes dans la trentaine avaient été arrêtés et jugés.

Le premier actionnaire du Complexe funéraire Loreto est Calogero Renda, alias Charlie, le fils de Paolo Renda, ex-consigliere du clan enlevé en mai 2010 et jamais revu depuis. Des membres de la mafia montréalaise ont été exposés à cet endroit au fil des années.

Cet attentat, qui a toutes les apparences d'un message, pourrait signifier un nouveau regain de tension au sein de la mafia montréalaise après une courte accalmie.

 

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l'adresse postale de La Presse.