Une sortie printanière à vélo s’est terminée tragiquement lundi quand une sexagénaire a perdu la vie après avoir été percutée par un camion à La Malbaie. Il pourrait s’agir du premier décès de cycliste de l’année au Québec.

Mis à jour le 2 mai
Lila Dussault
Lila Dussault La Presse

La dame roulait sur deux-roues sur la route Malcolm-Fraser, soit le nom de la route 138 à la hauteur de La Malbaie, dans la région de la Charlevoix. Vers 14 h, elle a été happée par un camion lourd de 16 mètres (53 pieds). Les détails de la collision ne sont pour l’instant pas connus, précise d’emblée Marythée Bolduc, porte-parole pour la Sûreté du Québec.

La cycliste a été transportée dans un hôpital dans un état critique où elle a succombé à ses blessures. Est-ce le premier décès de cycliste de l’année ? « On peut ne pas être au courant de toutes les instances de collision mortelle impliquant des cyclistes, explique Magali Bebronne, porte-parole de Vélo Québec. Mais ça semble être le premier de la saison, en effet. »

La Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) n’a pas pu confirmer l’information à La Presse, car les données sur les accidents routiers ne sont compilées qu’à la fin de l’année, a justifié le relationniste de la SAAQ, Mario Vaillancourt.

« Les camions-lourds représentent 3 à 4 % des véhicules en circulation, ajoute Mme Bebronne, mais près de la moitié des décès cyclistes sur les routes. »

Comprendre la collision

La Sûreté du Québec a fait appel à des reconstitutionnistes pour comprendre les circonstances de la tragédie. La circulation a été ralentie sur la route 138 en raison de l’enquête. Le ministère des Transports du Québec a été appelé en renfort pour aider à la gestion du trafic.

« Quand on a des collisions mortelles pour les cyclistes impliquent des véhicules lourds, c’est souvent lié aux manœuvres et angles morts de virages, dans des secteurs urbanisés », soutient Magali Bebronne. Or, cette fois, la collision a eu lieu sur une grande route droite, sans enjeu de visibilité. « Il y a des accotements en plus, qui permettent à un cycliste de vraiment rester en dehors du chemin, renchérit Mme Bebronne. J’ai du mal à m’expliquer [ce qui a pu se passer]. »

Aucune information n’a été partagée par la Sûreté du Québec sur le conducteur du camion-lourd.

De plus en plus sécuritaire pour les cyclistes

En 2021, 12 cyclistes sont morts dans des accidents de la route, selon le bilan routier partiel de la SAAQ publié en décembre dernier. C’est le même nombre qu’en 2020, année qui représentait une hausse par rapport aux précédentes, selon Magali Bebronne.

Malgré tout, le cyclisme est, à son sens, de plus en plus sûr au Québec : « La pratique du vélo a aussi énormément augmenté, de même que le nombre de véhicules en circulation. Généralement, on peut donc dire qu’il est de plus en plus sécuritaire de faire du vélo. »