(Gatineau) Un préposé aux bénéficiaires d’un centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) de Gatineau a été arrêté, vendredi matin, en lien avec des accusations d’agression sexuelle sur une personne dont il avait soin.

Publié le 3 déc. 2021
La Presse Canadienne

Dans un communiqué transmis par le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG), on apprend que Pierre Alain, âgé de 61 ans, est accusé d’avoir commis une agression sexuelle en effectuant ses tâches auprès des résidants du CHSLD Lionel-Émond de Gatineau.

L’enquête sur cette affaire aurait débuté à la mi-novembre, selon ce qui a été rapporté par le SPVG, à la suite d’une plainte reçue pour des attouchements commis par un employé de l’établissement situé dans le secteur de Hull.

Toujours selon le communiqué de la police, les enquêteurs ont dû obtenir la collaboration des tuteurs légaux de la victime « puisque l’état de santé de celle-ci ne lui permettait pas de porter plainte par elle-même ».

Cette enquête aurait été déclenchée dans le cadre du processus d’intervention concertée de lutte contre la maltraitance envers les personnes âgées, qui s’applique lorsqu’un intervenant croit qu’une personne est victime de maltraitance pouvant constituer une infraction criminelle ou pénale.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Outaouais a réagi à son tour par communiqué en assurant que l’employé visé n’est plus à l’emploi de l’organisme et qu’il « a été retiré du travail dès que des allégations ont été portées à (son) attention ».