Une mère de famille reposait toujours dans un état critique, mercredi soir, après avoir été frappée par une automobiliste en Beauce, alors qu’elle marchait avec ses deux jeunes enfants. La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert une enquête.

Publié le 20 janv. 2021
Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse

« Selon nos premières informations, c’est un véhicule qui a percuté une dame avec ses deux jeunes enfants, dont un qui était dans une poussette », explique la sergente Béatrice Dorsainville à ce sujet.

Elle précise que les deux enfants ont subi des blessures « mineures », mais ont tout de même été transportés dans un centre hospitalier par mesure préventive. La mère, âgée dans la vingtaine, a pour sa part subi des blessures « graves » et on craint pour sa vie actuellement.

De son côté, la conductrice du véhicule impliqué a subi un choc nerveux. Au final, toutes les personnes impliquées dans la collision ont donc été transportées à l’hôpital de Saint-Georges.

Les faits se sont produits sur la route 108, à la hauteur de la municipalité de Saint-Éphrem, dans la municipalité régionale de comté (MRC) de Beauce-Sartigan. Un agent-reconstitutionniste de la Sûreté du Québec a été envoyé sur place pour faire une analyse de la scène et déterminer les circonstances exactes de cet évènement.

Pour le moment, le corps policier affirme qu’il ne « connaît pas la cause exacte » de la collision, mais indique qu’il est possible que la conductrice n’ait « tout simplement pas vu » la mère et ses enfants. L’alcool ne serait pas en cause, indique aussi Mme Dorsainville.