Trois individus ont été arrêtés la nuit dernière à Montréal, relativement à une spectaculaire tentative de meurtre par arme à feu survenue dans la nuit de mercredi à jeudi, dans le quartier Ahuntsic-Cartierville, a appris La Presse.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Les trois suspects ont été appréhendés par les enquêteurs de l’escouade Quiétude, mise sur pied avant les Fêtes pour mettre fin aux nombreux événements de coups de feu, tentatives de meurtre et meurtres, survenus ces derniers mois, en particulier dans le nord et l’est de Montréal.

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

Jerry Fleurmeus

Selon nos informations, les policiers auraient également saisi une arme et des stupéfiants.

Les trois hommes, Daniel Amecia, 26 ans, de Longueuil, Jerry Fleurmeus, 26 ans de Saint-Jérôme, et Steve Sillion, 27 ans de Montréal, seront accusés de tentative de meurtre, possession d’arme et possession de stupéfiants, vendredi après-midi au Palais de justice de Montréal. Ils ont différents antécédents judiciaires et, selon nos informations, ils seraient reliés aux gangs de rue.

PHOTO FOURNIE PAR LE SPVM

Steve Sillion

Un miracle

Vers 1 h 15 dans la nuit de jeudi, un homme de 23 ans venait de garer son VUS de marque Infiniti sur la Place de la Colombière dans l’arrondissement d'Ahuntsic-Cartierville, lorsqu’une petite voiture s’est arrêtée à sa hauteur.

« La victime a cru qu’un des passagers de la petite voiture voulait lui demander une information et il a baissé sa vitre. C’est alors qu’il a vu un homme brandir une arme à feu. Il s’est penché et a entendu des détonations. La petite voiture a quitté les lieux et c’est lorsqu’il s’est relevé qu’il a constaté que son VUS était criblé de balles », a décrit l’agent Jean-Pierre Brabant du SPVM.

La portière du VUS a été percée de plusieurs projectiles et selon la police, c’est un véritable miracle que la victime s’en soit tirée indemne. L’homme de 23 ans, qui travaille dans une entreprise de vente et de location de véhicules, n’a pas de dossier criminel et n’est pas connu des policiers. Pour le moment, les enquêteurs ignorent toujours le mobile du crime.

L’escouade Quiétude est composée d’une vingtaine d’enquêteurs des Crimes majeurs, de la Division du crime organisé et d’autres sections d’enquête du SPVM.

D’après nos informations, elle aurait effectué quelques autres arrestations depuis sa création, au début du mois de décembre, mais un bilan sera dressé plus tard.

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à
drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.