Deux motocyclistes sont décédés lundi après-midi dans la région de Lanaudière lors d’accidents survenus à seulement trois heures d’intervalle. La Sûreté du Québec (SQ) a ouvert deux enquêtes pour faire la lumière sur les événements.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Le premier incident est survenu vers 13 h, sur le chemin Saint-Guillaume à Notre-Dame-de-la-Merci. Un homme âgé de 27 ans qui circulait avec un groupe de motocyclistes a effectué une sortie de route après avoir perdu la maîtrise de son véhicule.

« Il est allé percuter un arbre de plein fouet », a indiqué le sergent de la SQ, Stéphane Tremblay. Le motocycliste a été transporté d’urgence dans un centre hospitalier, où son état était d’abord considéré « critique ». Son décès a finalement été constaté en fin de journée.

Selon les autorités, la vitesse excessive pourrait avoir joué un rôle dans ce premier incident. Le chemin Saint-Guillaume a été fermé à la circulation, le temps de laisser les enquêteurs travailler, avant d’être rouvert à la circulation quelques heures plus tard.

Puis, vers 16 h 30, une collision est survenue entre un motocycliste qui circulait en direction sud et le conducteur d’une camionnette qui roulait en direction nord sur la route 335, à Saint-Calixte.

L’impact serait survenu quand la camionnette a effectué un virage à gauche, vers la montée Casino, bloquant ainsi le passage à la moto, a rapporté le sergent Tremblay. Des manœuvres de réanimation ont été effectuées sur le motocycliste, âgé de 40 ans, mais son décès a été constaté à l’hôpital peu après. La route 335 a également été fermée à la circulation, puis rouverte en début de soirée.

L’alcool ou la vitesse ne seraient toutefois pas impliqués dans ce second incident, qui est survenu dans une zone de 90 kilomètres à l’heure.