Les policiers ont annoncé vendredi l’arrestation de deux suspects additionnels en lien avec le kidnapping d’un couple américain secouru à Magog mardi. L’un des suspects est Gary « Melon d’eau » Arnold, considéré pendant des années comme le chef de la pègre du Haut-Saint-Laurent.

Vincent Larouche Vincent Larouche
La Presse

Le Groupe tactique d’intervention de la Sûreté du Québec a épinglé Gary Arnold vers 23h jeudi soir alors qu’il circulait en véhicule à Hichinbrooke, en Montérégie. Le résidant de Godmanchester âgé de 52 ans a comparu vendredi après-midi pour être accusé d’enlèvement, de séquestration, et d’avoir tenté de forcer James et Sandra Helm à lui remettre une somme d’argent.

PHOTO FOURNIE PAR LA SÛRETÉ DU QUÉBEC

James Helm Sr. et Sandra Helm

Le FBI a aussi annoncé vendredi l’arrestation d’un suspect aux États-Unis en lien avec le kidnapping, mais son identité n’a pas été dévoilée.

Quatre autres suspects originaires de Magog, Akwesasne et Montréal, avaient déjà comparu mercredi pour faire face aux mêmes accusations. Tous ont des liens avec le crime organisé.

La Presse a révélé jeudi James et Sandra Helm auraient été kidnappés dans le nord de l’État de New York parce que des criminels voulaient faire pression sur leur petit-fils. Macenzie Helm, 30 ans, travaillait apparemment comme « mule » chargée de transporter de la drogue et de l’argent pour les trafiquants à travers le nord des États-Unis, selon le résumé de l’interrogatoire de sa mère déposé devant un tribunal du Vermont.

PHOTO TIRÉE DE FACEBOOK

Macenzie Helm avait été intercepté par les policiers américains avec une importante cargaison de cocaïne, mais la saisie n’avait pas été rendue publique par les autorités.

Récemment, il a été intercepté par des enquêteurs américains en possession d’une cargaison de cocaïne dont la valeur est estimée à plus de 3 millions de dollars. La saisie n’a pas été rendue publique, et des membres du crime organisé ont cru à tort que la mule avait volé la marchandise. Selon nos sources, ils auraient donc kidnappé les grands-parents, les auraient fait traverser vers le Canada à travers la réserve mohawk d’Akwesasne et les séquestrer ensuite à Magog, où la police les a libérés mardi soir.

Arrêté en 2012

Gary Arnold avait été arrêté en 2012 dans le cadre du Projet Hachoir, qui l’avait identifié comme le chef d’une organisation active dans le Haut-Saint-Laurent.

« La preuve dans le cadre du dossier Hachoir a révélé que l'organisation criminelle dirigée par Gary Arnold située dans la région du Haut -Saint- Laurent depuis plusieurs années avait établi un monopole et a ainsi exercé un contrôle de la frontière canado-américaine à travers la réserve d'Akwesasne. Son organisation importait de grandes quantités de tabac de contrebande et exportait de grandes quantités de cannabis vers les États-Unis d’Amérique par les mêmes routes », avait résumé le juge de la Cour du Québec Michel Mercier.

« Il est de connaissance judiciaire que la région, où habite l’accusé, dans le district judiciaire de Beauharnois, fourmille depuis plus d’un quart de siècle d’activités criminelles entourant le trafic de drogue et le transport de cigarettes », avait ajouté le magistrat.

Gary Arnold était pompier volontaire à Godmanchester, un petit village près de la frontière canado-américaine, jusqu’en 2012. Plusieurs de ses collègues avaient été arrêtés avec lui. Son bras droit était le chef des pompiers, Andrew « Ponpon » McDonald. La police avait découvert que les contrebandiers utilisaient la caserne de pompiers et son système de communications radio cryptées afin de communiquer.

Arnold est connu comme un proche collaborateur de John « Rocky » Skidders, un trafiquant de drogue d’Akwesasne qui a souvent fait face à la justice. Le fils de Skidders, Taylor Lawrence Martin, est d’ailleurs accusé d’avoir participé au kidnapping du couple de grands-parents. C’est la police mohawk d’Akwesasne qui a procédé à son arrestation en collaboration avec le FBI et la Sûreté du Québec.