Dure journée mercredi pour Yan Pellerin, président et unique actionnaire de New Era Fighting & Promotion, qui tente de convaincre depuis lundi la Régie des alcools, des courses et des jeux de lui accorder un permis annuel pour organiser des combats et des galas de boxe au Québec.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

Ses quelques présences à des événements passés organisés par les Hells Angels, ses anciennes amitiés avec un membre de ce groupe de motards criminels et les relations de son gérant sont venues le hanter.

L’expert des bandes de motards hors-la-loi de la Sûreté du Québec, Alain Belleau, a témoigné et raconté qu’en 2003, Pellerin a agi comme arbitre lors d’un combat de boxe amical tenu sous une tente, sur le terrain du bunker des Hells Angels de Sherbrooke, lors du 15e anniversaire de la section de Québec, un événement que les motards eux-mêmes qualifient de « majeur » et auquel seuls les membres et leurs invités très proches sont admis », a précisé le policier.

Il a ajouté qu’à deux reprises, en 2004 et 2005, Yan Pellerin était présent à un tournoi de golf auquel participaient des Hells Angels, dont le combattant d’arts martiaux mixtes Steve Duquette.

L’expert Belleau a aussi déclaré que Yan Pellerin fréquentait le complexe Force Extrême, propriété de Steve Duquette et des frères Christian et Stéphane Ménard, le premier étant toujours un Hells Angels alors que l’autre s’est retiré en bon terme.

Le policier a aussi dit que lors d’un combat de Steve Duquette au complexe Force Extrême en 2008, Yan Pellerin était l’un de ses hommes de coin et qu’une photo a été prise sur laquelle apparaissent Steve Claveau, Yan Pellerin, Steve Duquette, Martin Provost, Christian Ménard et Georges St-Pierre.

Amitié trouble

Mardi, Yan Pellerin s’est défendu en disant n’avoir plus aucun contact avec Duquette ni avec aucun autre membre du crime organisé depuis 11 ans.

Mais ce sont les coups qui ont concerné l’un de ses proches, Daniel « Dan » Fontaine, qui ont le plus porté.

« Lors d’une rencontre que nous avons eue avec lui en décembre 2019, M. Pellerin a dit qu’il était très proche de Daniel Fontaine, qu’il a été gérant chez Hugo Gym, l’aidait, faisait des commissions, était son homme à tout faire, qu’il le voyait presque tous les jours, lui parlait quotidiennement, qu’il était un ami », a décrit, en mettant la table, Éric Courchesne, analyste investigateur civil à la Sûreté du Québec, qui a rédigé le rapport d’accréditation sécuritaire de New Era Fighting mais ne l’a pas recommandée, car il avait « des préoccupations quant à son intégrité ».

L’expert Belleau a dit de Daniel Fontaine qu’il a été arrêté en 2016 pour possession d’une importante quantité de stéroïdes et condamné l’année suivante.

Selon le policier, Fontaine est ami avec deux anciens Jokers — un défunt club-école des Hells Angels —, Martin Chaput et Denis Couillard.

En 2012, Chaput a été arrêté et condamné à dix ans pour avoir été la tête dirigeante d’un réseau de trafic de stupéfiants. Fontaine l’a appelé à plusieurs reprises et l’a visité durant sa détention.

Denis Couillard a été condamné l’an dernier à la suite du démantèlement d’un réseau de trafiquants de stupéfiants qui opéraient dans la région de Saint-Jean-sur-Richelieu. Entre la fin juillet et jeudi dernier, les autorités ont répertorié seize appels entre Fontaine et Couillard, a lancé l’enquêteur Belleau.

« On voit la présence (chez New Era Fighting) d’un individu Paul Fontaine qui n’apparaît pas dans les documents officiels de la compagnie, c’est une préoccupation », a-t-il dit.

« C’est un risque d’infiltration de l’économie légale. Les Hells Angels font des sommes colossales avec le trafic de stupéfiants et doivent trouver des moyens de blanchir leur argent », a-t-il expliqué plus tôt durant son témoignage.

Outre Yan Pellerin, M. Belleau a reçu comme mandat du contentieux de la Régie des alcools de préparer un rapport sur la secrétaire de New Era Fighting, Annie Fontaine — sœur de Daniel Fontaine — et l’homme fort Hugo Girard.

Ce dernier a été actionnaire chez New Era Fighting mais il s’est retiré il y a quelques jours. Il n’a pas été appelé à témoigner.

Les audiences se poursuivent lundi avec les plaidoiries des avocats de New Era Fighting, MAlexandre Cayer et MSimon Girard.

Pour joindre Daniel Renaud, composez-le (514) 285-7000, poste 4918, écrivez à drenaud@lapresse.ca ou écrivez à l’adresse postale de La Presse.