(Ottawa) Un homme de l’Ontario est accusé d’avoir faussement prétendu avoir commis des actes terroristes, après avoir accordé des entrevues à plusieurs médias dans lesquelles il racontait qu’il s’était rendu en Syrie en 2016.

La Presse Canadienne

Selon la Gendarmerie royale du Canada, Shehroze Chaudhry, 25 ans, de Burlington, a déclaré dans plusieurs entrevues qu’il s’était joint à Daech (le groupe armé État islamique) et avait commis des actes extrémistes au nom de l’organisation.

Ses propos ont été rapportés dans plusieurs médias, diffusés dans des balados et même dans un documentaire télévisé.

Shehroze Chaudhry est accusé en vertu du Code criminel d’avoir incité à craindre des activités terroristes. Il doit comparaître devant la cour à Brampton le 16 novembre.

Un porte-parole de la GRC, le superintendant Christopher deGale, souligne que les canulars terroristes peuvent susciter la peur et créer l’impression qu’il existe une menace pour les Canadiens.

« En conséquence, la GRC prend de telles allégations très au sérieux, en particulier lorsque des individus, par leurs actions, poussent la police à lancer des enquêtes dans lesquelles des ressources humaines et financières sont investies et détournées des autres priorités », a déclaré M. deGale.

La GRC a indiqué avoir collaboré avec plusieurs autres agences et organismes au cours de l’enquête.