Les policiers du SPVM procèdent présentement au démantèlement d’un laboratoire de drogues de synthèse installé dans un garage résidentiel de la rue Cuvillier, près de la rue Ontario, dans l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. 

Lynn Champagne et Yves Grégoire
Journalistes stagiaires de l’Itinéraire

La Sûreté du Québec, qui possède l’équipement spécialisé nécessaire à la protection du personnel, mène l’opération avec la police et les pompiers de Montréal, explique le porte-parole Manuel Couture. La SQ a eu recours à des douches de décontamination pour assurer la sécurité du personnel lors de l’opération. 

L’enquête a démarré mardi, à la suite d’un appel au 911 provenant du voisinage. Quatre policiers affectés par des vapeurs de produits chimiques avaient alors été admis à l’hôpital avec des étourdissements et des malaises aux yeux. Ils ont obtenu leur congé la même journée. 

Santé Canada fera des tests sur les échantillons saisis pour savoir quelles drogues étaient fabriquées dans le garage.