La police de Saint-Eustache a envoyé ses enquêteurs spécialisés en incendies criminels sur les lieux d'un incendie très violent qui a détruit les locaux de deux entreprises, la nuit dernière.

Mis à jour le 10 janv. 2012
David Santerre LA PRESSE

Le brasier s'est déclaré dans un centre de rénovation BMR, vers 2h50, sur la 25e avenue. Le vent a poussé les flammes vers le commerce adjacent, Robert Paquette Autobus et fils.

Il aura fallu plusieurs heures aux pompiers de sept municipalités pour venir à bout de l'incendie.

La cause du sinistre demeure inconnue.

Même s'il semble qu'aucun élément ne pointe vers la thèse d'un acte criminel, la police s'interroge sur ce qui a bien pu causer un feu d'une telle intensité à une heure où personne ne se trouve dans les bâtiments.

Un témoin alors qualifié «d'important» a été rencontré et interrogé par les policiers, qui l'ont toutefois relâché sans condition.

La police n'écarte pas la possibilité d'un incendie d'origine électrique.