Source ID:; App Source:

Hausse de la criminalité à Montréal

Les crimes contre la personne ont augmenté de 10,3% en 2008 à Montréal. Cela... (Photo: Robert Skinner, La Presse)

Agrandir

Photo: Robert Skinner, La Presse

Louise Leduc
La Presse

Les crimes contre la personne ont augmenté de 10,3% en 2008 à Montréal. Cela représente une première hausse en huit ans, peut-on lire dans le bilan annuel du Service de police de la Ville de Montréal.

Le nombre d'homicides a diminué, passant de 42 en 2007 à 29 en 2008, 8 de ces 29 homicides étant liés aux gangs de rue. Même baisse en ce qui a trait aux tentatives de meurtre, en baisse de 34,9%. Idem pour les agressions sexuelles (-4%).

 

À l'inverse, la police de Montréal enregistre une hausse notable des voies de fait (15,2%) et des vols qualifiés et d'extorsions (en hausse de 2,4%). Les autres crimes contre la personne - harcèlement criminel, menaces, enlèvement ou séquestration - ont aussi augmenté de 8,9%, alors que Montréal enregistrait une baisse de 9,9% dans cette catégorie en 2008.

La hausse de la criminalité à Montréal n'est pas étrangère à deux événements majeurs survenus en 2008 et dont le Service de police de la Ville de Montréal fait état dans son bilan: les «événements» de Montréal-Nord, qui se sont soldés par la mort de Fredy Villanueva et 71 personnes arrêtées, et les méfaits survenus pendant les séries éliminatoires de hockey, à la suite de quoi 73 personnes ont été traduites devant les tribunaux.

Par ailleurs, de façon générale, les crimes contre la propriété ont augmenté de 0,7% en 2008. Là aussi, peut-on lire dans le rapport, il s'agit d'une première augmentation après sept années consécutives de diminution.

Mais contrairement aux idées reçues, les cambriolages dans les résidences n'y sont pour rien. «Ce type de crime a diminué de 57,5% au cours des 10 dernières années», peut-on lire.

Augmentation des crimes d'incendie

Là où le bât blesse pour ce qui est des crimes contre la propriété, c'est du côté de la catégorie des «crimes d'incendie», où l'on note une augmentation de 34,6% par rapport à 2007. Au cours des cinq années précédentes, la moyenne des crimes dans cette catégorie était de 810. L'an dernier, il y en a cependant eu pas moins de 1030.

En matière de sécurité routière, les collisions mortelles ont diminué de 13,2% et les décès de piétons ont diminué du quart. Par ailleurs, il y a eu augmentation de 4,9% des contraventions émises à des automobilistes. Ceci explique-t-il cela?

Seuls les cyclistes ont connu une (légère) hausse des blessés graves, soit sept de plus. Cependant, est-il écrit dans le bilan 2008, «cette augmentation pourrait être une conséquence indirecte de la popularité du vélo: ses usagers sont de plus en plus nombreux et ils l'utilisent plus fréquemment pour leurs déplacements quotidiens».

 




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer