(Sydney, Australie) D’habitude, les hommes politiques embrassent les enfants pendant les campagnes électorales. Le premier ministre australien Scott Morrison, lui, a renversé mercredi un jeune garçon lors d’un match de soccer amical.

Publié le 18 mai
Agence France-Presse

En pleine campagne avant les élections législatives de samedi qui s’annoncent serrées, le premier ministre conservateur a suscité un concert d’exclamations stupéfaites parmi les spectateurs lorsqu’il a percuté l’enfant.

M. Morrison, 54 ans, en bras de chemise mais la cravate toujours nouée autour du cou, jouait au soccer à cinq dans le Nord de la Tasmanie.  

Après plusieurs passes, M. Morrison qui s’est lui-même décrit récemment comme « une sorte de bulldozer » s’est mis à accélérer, a baissé la tête et le dos comme un coureur émérite prêt à jaillir des starting-blocks et s’est jeté en avant pour intercepter le ballon.

Un petit garçon aux cheveux roux se trouvait malheureusement sur sa trajectoire.

Il s’est retrouvé par terre, comme le premier ministre qui, réalisant ce qui s’était passé, a enlacé les épaules du garçon pour le réconforter puis l’a soulevé du sol pendant que l’entraîneur accourait pour s’assurer de son état et que les photographes mitraillaient la scène.

Dans le public, des rires étouffés ont vite succédé aux exclamations étonnées en voyant le garçon s’épousseter tandis que M. Morrison se relevait tout penaud.

« Carton rouge, et samedi devant le tribunal », a commenté sur Twitter un utilisateur.