(Bogota) La Colombie a annoncé qu’elle allait réclamer des indemnités à Walmart pour avoir fait le lien entre la cocaïne et ce pays sud-américain dans une publicité pour un pull de Noël.

Agence France-Presse

Ce pull représentait un père Noël extatique, une paille à la main, trois lignes blanches tracées sur une table devant lui.

« Let it snow » (« Tombe la neige », en français) était-il écrit dessous. En argot américain, « snow » veut également dire « cocaïne ».

La description du produit, commercialisé par un vendeur tiers sur le site canadien de Walmart et retiré ensuite, était explicite : « le père Noël aime bien savourer l’instant quand il met la main sur de la neige colombienne de très bonne qualité ».

« Nous allons demander à Walmart une indemnisation », a déclaré mardi Camilo Gómez, directeur de l’Agence de défense juridique de l’État colombien à la radio locale W Radio. « Nous allons voir combien de personnes ont vu la publicité de Walmart […] et ce sera la base pour calculer le dommage causé à la Colombie ».

Bogota va exiger aussi de Walmart « une campagne de publicité dix fois plus importante que celle lancée pour ce produit afin de montrer une bonne image de la Colombie », a-t-il ajouté.

Une porte-parole de Walmart a confirmé mardi à l’AFP que les vêtements en question avaient été retirés du site canadien pendant le week-end, et qu’ils n’avaient pas été commercialisés en magasin.  

Elle n’a pas cependant pas précisé combien de temps ils étaient restés disponibles à la vente.  

Ces pulls « ne représentent pas les valeurs de Walmart et n’ont pas leur place sur notre site internet », a annoncé l’entreprise dans un communiqué, en présentant ses excuses.