(Manchester) Le premier ministre Boris Johnson, dont la famille se déchire sur le Brexit comme celle de nombreux Britanniques, a révélé mercredi que sa mère avait voté pour la sortie de l’UE, dans son discours au congrès du parti conservateur.

Agence France-Presse

Citant sa mère, «autorité suprême dans ma famille», il a lancé à l’adresse de ceux qui scrutent les divisions chez les Johnson : «J’ai gardé un as dans ma manche, ma mère a voté pour la sortie» de l’Union européenne lors du référendum de 2016.

La mère de Boris Johnson, Charlotte Fawcett, est une artiste-peintre reconnue, âgée de 77 ans.

La presse scrute avec gourmandise les divisions au sein de la famille Johnson autour du Brexit. Il y a un mois à peine, Boris Johnson a dû faire face à l’humiliante défection de son frère cadet Jo, qui a quitté le gouvernement, jugeant sa stratégie trop radicale.

AP

Le père de Boris Johnson, Stanley, et sa soeur et son frère, Rachel et Jo.

Sa sœur Rachel, journaliste de 53 ans, est une militante pro-européenne.

Son père Stanley, 79 ans, a été l’un des premiers fonctionnaires britanniques à Bruxelles, membre du Parlement européen et de la Commission. Anti-Brexit en 2016, il a brusquement changé d'opinion l’année suivante.

Stanley Johnson était apparu à une émission de télé-réalité et d’aventure intitulée I’m a Celebrity... Get Me Out of Here!.

Ce précédent familial l’a-t-il inspiré? Toujours est-il que Boris Johnson s’est lancé dans une comparaison qui a ravi l’auditoire : «Si le Parlement était une émission de télé-réalité, nous aurions tous été éliminés de la jungle. Mais au moins on aurait pu regarder le speaker (John Bercow) contraint de manger un testicule de kangourou.»