(Washington) La sécurité d’un aéroport américain a fait une curieuse découverte lundi dans une valise enregistrée en soute : un lance-missiles, que son propriétaire a voulu faire passer pour un simple souvenir du Koweït.

Agence France-Presse

Le lance-missiles a été confisqué « tôt ce matin » à l’aéroport international de Baltimore-Washington, à une heure de la capitale américaine, a annoncé la porte-parole de l’agence fédérale chargée de la sécurité dans les transports (TSA).

Son propriétaire, un Texan, « a expliqué qu’il rapportait un souvenir du Koweït. Peut-être aurait-il dû choisir un porte-clés à la place ! », a-t-elle ajouté sur Twitter.  

Selon l’agence, l’homme à expliqué aux autorités qu’il était militaire de profession.  

« Heureusement, l’objet ne marchait pas. Il a été confisqué et livré aux pompiers », a précisé la TSA dans un communiqué, ajoutant que l’homme avait pu prendre son deuxième avion.

Selon les photos diffusées, il semblerait que le dispositif soit un lanceur de missiles Griffin, « une arme précise, qui provoque peu de dommages collatéraux », selon son constructeur Raytheon.