Constance Roy-Grégoire était émue, samedi matin, au restaurant Continental alors que le propriétaire Sylvain Pageau lui a remis le portefeuille vieux d’un demi-siècle de son défunt beau-frère, René George Grégoire, trouvé dans les murs de l’établissement lors de travaux de rénovation.

Le Soleil

«Je reconnais sa signature!», a lancé la dame de 75 ans dont le défunt époux, Bruno, était le frère de René George Grégoire, lui-même décédé le 25 juillet 1973. «Ça me touche beaucoup, et je pense que ça va aussi toucher beaucoup son frère et sa soeur qui sont plus âgés que moi et habitent maintenant la région de Montréal. J’ai l’intention de leur remettre le portefeuille. On l’aimait beaucoup, notre René!», a-t-elle ajouté.

> Lisez le texte complet sur le site internet du Soleil